Economie

Une entreprise peut-elle mettre un pays en récession ? Absolument…

Il est rare qu’une économie fasse les frais de la disparition d’une entreprise. Mais c’est exactement ce qui semble se passer en Islande. La récente faillite de la compagnie aérienne WOW Air semble avoir mis l’île en récession.

Cette semaine, la banque centrale islandaise a abaissé de 0,5 % le taux d’intérêt le plus important du pays, pour le porter à 4 %. Les prévisions de croissance de l’économie locale ont également été réduites à la baisse, et prévoient maintenant une contraction de 0,4 %. Auparavant, on s’attendait à une croissance de 1,8 %.

L’Islande et le succès de Game of Thrones

Ces dernières années, WOW Air a presque complètement transformé à elle toute seule l’Islande en une destination de premier plan, le tourisme devenant la plus grande source de revenus de l’île. Cela s’est produit après que trois banques – Landsbankinn, Kauphting et Glitnir – avaient poussé le pays dans l’abîme en 2008. Avec Icelandair, WOW a joué un rôle de premier plan dans la renaissance du pays.

Le tourisme a bénéficié d’une série d’attractions telles que les aurores boréales, mais également des paysages vus dansla série télévisée très populaire Game of Thrones.

Mais lorsque WOW a dû cesser ses activités opérationnelles en mars, la reprise de l’Islande a pris fin. Pour aggraver les choses, son concurrent Icelandair a également été touché par les problèmes liés au Boeing 737 MAX, à la suite du crash fatal d’Ethiopian Airlines au début du mois de mars.

La banque centrale estime maintenant que l’économie devrait se contracter de 0,4 % cette année. En février, on prévoyait une croissance de 1,8 %. La croissance est estimée à 2,5% pour l’année prochaine. Ce chiffre était également inférieur de 0,3 % à celui  qui avait été calculé précédemment. Selon la banque centrale, cette détérioration est principalement due à une baisse du tourisme et à une mauvaise saison de pêche.

Cela a des conséquences pour l’ensemble de l’économie islandaise. Les prévisions de chômage pour cette année ont été révisées à la hausse, passant de 3,1 % à 3,9 %. L’inflation atteindra plus de 3,4 % en 2019, avant de retomber à 2,5 %. La couronne islandaise a également été dépréciée de 3,7 % cette année.

Surcapacité dans le secteur de l’aviation

À l’instar d’autres compagnies aériennes européennes , WOW Air a dû faire face à la fluctuation des coûts de carburant et à la surcapacité du secteur. Les discussions avec de potentiels investisseurs se sont enlisées in extremis.

Le CEO, Skuli Mogensen, avait fondé WOW air en 2012. Le projet pilote combinait 14 destinations en Amérique du Nord et 19 destinations en Europe. Aucun frais supplémentaire n’était facturé pour l’escale en Islande. La société employait plus de 1 000 personnes et a transporté plus de 3,5 millions de passagers avec 11 appareils en 2018.

Pour la première fois en 10 ans, l’aéroport de Keflavik verra moins de touristes passer en 2019 que l’année précédente.

Logo Vos choix en ligne
Tags
Show More
Close
Close