Science

Wall Street a aussi les yeux rivés sur la marijuana

« Lorsque l’anciendirigeant de Budweiser, Tom Magee, expliquait que l’industrie dela marijuana serait beaucoup plus importante que l’industrie de labière artisanale, il n’exagérait pas », écrit JackDelaney, rédacteur du site d’informations Money Morning. En 2017, lavente légale de marijuana aux États-Unis a atteint 10 milliards dedollars. D’ici 2021, ce chiffre devrait augmenter de 145% pouratteindre les 24,5 milliards de dollars.   

Pendant un moment, on acraint que l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis neralentisse le développement du secteur de la marijuana et ne permette à JeffSessions, le ministre américain de la Justice, de mettre en œuvreune politique particulièrement répressive concernant. Cependant, selon MoneyMorning, le budget américain ne compte plus de fonds prévus pourles actions fédérales contre la marijuana médicinale.

Marché florissant

« Vous voyez, toutcomme la marijuana, la bière artisanale a été une industrie deniche qui s’est transformée en un marché florissant », écritDelaney. « Et avec le nombre croissant de brasseries, lesventes au sein du secteur de la bière artisanale ont grimpé enflèche. Toutefois, alors que la production de bière artisanale adoublé de 2012 à 2016, les investisseurs n’ont pas eu un accèsaussi facile aux bières artisanales qu’à la marijuana ».

Peu de brasseurs locaux sont présents sur les marchés boursiers, ce qui n’est pas le cas du cannabis, où un certain nombre de cotations boursières ont déjà été réalisées. Le journaliste faitnotamment référence à une initiative de New Cannabis Ventures quicomprend un portefeuille de six sociétés américaines et neufcanadiennes qui développent des activités dans le secteur du cannabis.

À l’heure actuelle, 30 états américains et le District de Columbia ont déjà légalisé lamarijuana médicale et 8 états ont également légalisé la marijuanarécréative.

« Il ne fait aucundoute que la marijuana sera légalisée partout dans le pays, laquestion consiste uniquement à savoir quand cette légalisationcomplète sera un fait. Après la légalisation de l’usage médical,la légalisation récréative ne mettra pas longtemps à arriver. Età ce moment, un énorme marché économique s’ouvrira aux États-Unis. »

Tout un réseau

Selon Delaney, un certainnombre d’investisseurs espèrent pouvoir accumuler des margesbénéficiaires considérables. Selon lui, c’est la raison pourlaquelle, même avant que l’industrie n’atteigne le chiffred’affaires de 24,5 milliards de dollars, les investisseurs se lancentdéjà dans la ruée de l’or du cannabis. Pressentant cetteopportunité, un ancien courtier a fondé Green Table, une entrepriselégale de réseautage de l’industrie de la marijuana.

Vente de marijuana en hausse

Les ventes deGrowGeneration, l’une des sociétés du portefeuille de New CannabisVentures, ont augmenté de 80% l’année dernière par rapport àl’année précédente pour atteindre 14,4 millions de dollars. Lasociété s’attend à atteindre une chiffre d’affaires de 37 millionsde dollars en 2018.

GrowGeneration possède etexploite des magasins spécialisés en culture hydroponique etbiologique. Actuellement la société possède 15 magasins auColorado, en Californie, à Las Vegas et à Rhode Island.GrowGeneration commercialise des produits tels que des nutriments,des sols organiques, des systèmes d’éclairage avancés etd’humidification.

Selon Darren Lampert,directeur général de GrowGeneration, les excellents résultatsfinanciers de l’année dernière se doivent à la forte demande et àl’expansion géographique des activités.

Lampert prévoit unecroissance continue jusqu’en 2018 et 2019. Par ailleurs, la sociétédéveloppe agressivement sa marque en Californie, au Nevada, auMichigan, au Massachusetts, dans le Maine, en Oregon et dans l’Etatde Washington. L’intention de GrowGeneration est d’ouvrir desmagasins dans tous les Etats américains où le cannabis a étélégalisé.

Le bénéfice brut deGrowGeneration a augmenté de 48%, soit de 3,3 millions de dollars endécembre 2017. À la fin de l’année dernière, la société avaitlevé 5,2 millions de dollars en capital avec l’émission d’actionset d’obligations.

Show More
Close
Close