Non classifié(e)

Vos chaussures vous disent si vous êtes trop gros

La société technologie américaine Alphabet travaille actuellement sur des chaussures de suivi médical capables de mesurer les mouvements, le poids et les chutes des utilisateurs. La société sœur de Google a présenté un prototype dans l’espoir de trouver un partenaire de co-développement pouvant fabriquer et commercialiser les chaussures. .

Le projet est l’initiative de Alphabet’s Verily, le département de santé d’Alphabet. Les chaussures sont équipées de capteurs intégrés qui collectent des informations sur le poids et les mouvements des utilisateurs.

Prévention

Ces dernières années, on observe une véritable explosion des objets connectés portables, les wearables. Ces objets peuvent être portés comme vêtement ou comme bijoux. Ils sont généralement connectés au smartphone.

Apple domine largement le monde des technologies de suivi de la condition physique depuis le lancement de l’Apple Watch. Outre des dispositifs tels que l’Apple Watch et Fitbit, il existe également des dispositifs médicaux tels que des moniteurs de sommeil et des systèmes de suivi de la fertilité.

Il existe également des dispositifs plus extrêmes tels que des ceintures qui indiquent si l’utilisateur grossit, des vestes qui peuvent prendre vos appels et même des jambières qui indiquent aux utilisateurs s’ils font leur mouvement de yoga correctement.

Si le projet de Verily aboutit, les chaussures pourront avertir les utilisateurs d’importants problèmes de santé. Par exemple, une prise de poids soudaine peut indiquer que l’organisme retient des liquides. Ce phénomène est un symptôme d’insuffisance cardiaque congestive.

Verily a déjà commercialisé des lentilles de contact intelligentes. Ces gadgets surveillent la détérioration de l’œil. Ils améliorent également la vue après une opération de la cataracte. La société a par ailleurs développé une cuillère stabilisatrice pour aider les personnes atteintes de la maladie de Parkinson à se nourrir.

Confidentialité

Malgré les avantages pour la santé, de nombreux utilisateurs s’inquiètent des conséquences pour la vie privée. Un appareil qui surveille la fertilité d’une femme pourrait vendre ses données à des annonceurs.

Des rapports récents ont également montré que les assureurs-vie contrôlaient le comportement des clients en ligne. Ces activités permettent d’évaluer la santé des clients en recherchant par exemple des photos de ceux qui fument. Les données issues de la technologie portable pourraient donner aux assureurs encore plus d’informations personnelles si elles étaient vendues.

Verily est l’ancien Google Life Sciences. La division est devenue une société indépendante il y a trois ans au sein d’Alphabet. La société emploie des dizaines d’ingénieurs, de scientifiques et d’experts en santé. Un certain nombre de projets Verily ont déjà donné lieu à une production en collaboration avec plusieurs grandes entreprises.

Tags
Show More
Close
Close