Politique

Veviba a aussi fait passer de la viande normale pour de la bio

En plus des fraudes constatées dans les étiquettes et des déchets retrouvés dans la viande hachée, Veviba a vendu de la viande « normale » comme de la viande bio.

Un rapport du parquet provincial du Luxembourg indique que Veviba a vendu de la viande « normale » sous le label bio, rapporte ce jeudi Le Soir. Cette information a été communiquée au ministre de la Justice Koen Geens (CD&V), qui précise au quotidien que cette fraude a permis à l’entreprise wallonne spécialisée dans le boeuf d’augmenter ses recettes. 

L’affaire Veviba a éclaté il y a une semaine, à la suite de perquisitions menées un peu plus tôt sur le site situé à Bastogne. Des fraudes dans les étiquettes et des déchets de viande « potentiellement dangereux » pour la santé humaine dans le haché ont fait perdre à l’entreprise son agrément. Face à ces révélations en chaîne, les géants de la grande distribution, Delhaize et Colruyt, ont décidé de mettre immédiatement fin à leur collaboration avec Veviba et de retirer tous ses produits de leurs rayons.

Autre scandale, on apprenait ce mardi qu’un camion de Veviba était arrivé au Kosovo en septembre 2016 avec un chargement de viande congelée vieille de 12 ans. L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) en avait pourtant été informée par les services kosovars de la sécurité alimentaire, mais elle n’a rien fait.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close