Vendre en ligne votre ancien smartphone ? Mauvaise idée

Si vous envisagez de vendre votre ancien smartphone  par exemple sur eBay car vous avez reçu un nouvel appareil pour Noël, vous devriez y penser à deux fois. En effet, les photos privées, les vidéos et les e-mails que l’utilisateur pense avoir supprimés peuvent encore être accessibles sur des téléphones de seconde main, ont indiqué des chercheurs de l’Université d’East London.

Sur des smartphones achetés sur des plateformes de ventes en ligne, via un logiciel d’extraction de données, les scientifiques ont pu obtenir des mots de passe, des messages textes ainsi que des messages instantanés provenant d’applications telles qu’iMessenger et WhatsApp. Les données comprenaient également du matériel pornographique et des scans de cartes d’identité et de passeports.

« Les utilisateurs pensent lorsqu’ils vendent leurs vieux smartphones qu’ils ont effacé toutes les informations sensibles, mais en réalité, il est relativement facile de récupérer ces données avec des logiciels d’exploration de données », a expliqué le directeur de l’étude Ameer Al-Nemrat, maître de conférences en sécurité de l’information à l’Université d’East London.

Criminels

« Bien qu’il s’agisse d’une technologie de pointe, le logiciel est disponible dans le commerce et peut être utilisé par la police et les criminels. En outre, il existe de nombreuses autres applications open source disponibles qui peuvent effectuer les mêmes tâches ».

« La collecte de l’exploration de données a offert beaucoup de renseignements personnels dont rêvent les criminels », a encore souligné le professeur Al-Nemrat. « Grâce à cette technologie, il est possible d’obtenir les noms et les mots de passe des options de contact, l’image, l’identité, l’historique de navigation et les identifiants pour les comptes de iCloud. »

Ces données peuvent être utilisées dans le cadre de fraude financière et pour le vol de données de cartes de crédit.

Par conséquent, les anciens propriétaires de téléphones mobiles peuvent, selon le chercheur, être soumis à l’extorsion des criminels qui sont en outre en mesure d’utiliser l’identité d’autres personnes.

Show More
Close
Close