« Misery Class »…Une classe encore plus rudimentaire que la classe économique

La compagnie américaine United Airlines vient de créer une nouvelle classe de passagers : la classe « basic economy », encore plus économique que sa classe la plus économique. Les clients les plus assidus de la compagnie ont déjà surnommé cette classe : la classe de la misère. « Les billets vendus en classe basic economy comportent des restrictions additionnelles plus nombreuses, comparé à notre classe de billets économiques classiques », indique la compagnie.Les passagers qui choisiront des billets de cette classe ne pourront pas choisir leur siège dans l’avion. Celui-ci leur sera désigné de façon automatique lors de leur enregistrement. Cela implique que les familles ou les passagers voyageant ensemble ne seront pas forcément assis les uns à côté des autres. En outre, il ne leur sera pas possible de changer la place qui leur a qui leur aura été assignée.« Si les personnes de votre groupe ont besoin d’être assises ensemble, ce billet pourrait ne pas être la meilleure option pour vous », ajoute la compagnie.United Airlines limite également les dimensions et le volume des bagages admis en cabine dans le cadre de cette nouvelle classe. Les passagers qui y souscriront ne pourront emporter qu’un bagage personnel mesurant 22 × 25 x 43 cm, et d’un volume maximum de 24 l. C’est à peine la moitié de la taille autorisée pour les bagages des passagers de la classe économique traditionnelle. Et s’ils veulent emporter plus de bagages, ils devront payer 25 $ de plus pour le premier bagage.

Les voyageurs ont inspiré les compagnies aériennes

Les compagnies aériennes, qui avaient lourdement investi dans les classes les plus onéreuses, réduisent les services de la classe économique pour réduire leurs coûts.Selon les compagnies, la réduction du suivi administratif des réservations permet de diminuer les coûts et d’augmenter la compétitivité. Les compagnies espèrent aussi que les passagers préféreront payer plus pour passer en classe économique et ne pas subir les contraintes déplaisantes de ces classes « super basiques ».Mais les voyageurs eux-mêmes ont créé cette situation : les compagnies bon-marché inconfortables sont très profitables, confirmant la préférence des passagers pour les bénéfices pécuniaires, plutôt que le confort.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close