ScienceTech

Une première : des chercheurs israéliens parviennent à recréer un cœur en impression 3D  

En début de semaine, une équipe de chercheurs de l’Université de Tel Aviv a dévoilé le premier cœur imprimé en 3D. L’organe a été fabriqué à partir des cellules et du matériel biologique d’un patient. Selon le professeur Tal Dvir, spécialiste en biotechnologie régénérative, il s’agit d’une première mondiale.

Jusqu’à présent, les scientifiques n’avaient réussi à imprimer que des tissus simples sans vaisseaux sanguins.

Lapin

« C’est la première fois que des scientifiques réussissent à concevoir et à imprimer un cœur entier regorgeant de cellules, de vaisseaux sanguins, de ventricules et de cavités », a déclaré Tal Dvir. Par le passé, des personnes ont déjà réussi à imprimer en 3D la structure d’un cœur, mais sans cellules et vaisseaux sanguins. Nos résultats démontrent le potentiel de notre approche pour l’ingénierie du remplacement personnalisé de tissus et d’organes. »

A ce stade, le cœur 3D créé par les universitaires israéliens est conçu pour un lapin. Toutefois, selon les scientifiques, des cœurs plus grands pourraient être fabriqués avec la même technologie.

« La prochaine étape consiste à apprendre aux cœurs à se comporter comme des cœurs humains », ont précisé les chercheurs.

Imprimeurs d’organes

Dans un premier temps, les cœurs seront transplantés sur des animaux puis finalement chez l’homme. Les scientifiques espèrent que d’ici dix ans, les meilleurs hôpitaux du monde comptent des imprimeurs d’organes parmi leur personnel afin que ces procédures puissent être effectuées de manière systématique.

Les pathologies cardiaques sont la principale cause de décès dans de nombreux pays. En Israël, il s’agit de la deuxième cause de mortalité (après le cancer). En 2013, les maladies cardiaques représentaient environ 16% du nombre total de décès en Israël, selon des chiffres du ministère de la Santé.

La transplantation cardiaque est souvent le seul traitement disponible pour les patients atteints d’insuffisance cardiaque au stade terminal. Aux États-Unis, les patients doivent souvent attendre plusieurs mois avant de trouver un donneur approprié. En Israël et aux Etats-Unis, de nombreux patients meurent alors qu’ils figurent sur les listes d’attente.

Tags
Show More
Close
Close