Economie

Une entreprise écossaise veut stocker de l’énergie renouvelable dans les anciens puits de mines

Les anciens puits de mines peuvent accueillir une nouvelle source d’énergie renouvelable. La société écossaise Gravitricity a développé un système alternatif de stockage temporaire d’énergie excédentaire. Selon les porte-parole de l’entreprise, le concept offre une livraison efficace d’énergie à des prix abordables.

La société britannique utilise des énergies renouvelables pour lever des poids de 2.000 tonnes sur des câbles allant du bas d’un puits de mine jusqu’au sommet. Gravitricity convertit ensuite l’énergie potentielle en énergie cinétique en laissant tomber les poids, transformant ainsi les treuils en turbines pouvant générer de l’électricité.

L’investissement ne coûterait que la moitié du coût des batteries lithium-ion.

Prototype

Gravitricity souhaite placer des installations dans de vieux puits de mines afin de soulever les poids. L’énergie libérée par cette opération pourrait être convertie en électricité. Gravitricity a conçu un prototype d’un poids total de 12.000 tonnes. L’installation est capable de larguer vingt-quatre poids jusqu’à une profondeur de huit cents mètres. Selon l’entreprise, cela devrait fournir assez d’énergie pour alimenter en électricité plus de 63.000 foyers pendant plus d’une heure.

Selon Oliver Schmidt, analyste en énergie à l’Imperial College London, le système Gravitricity garantira une plus grande efficacité à long terme que le stockage d’énergie dans des batteries.

Entre-temps, Gravitricity a reçu une subvention de 640.000 £ d’Innovate UK, l’agence d’innovation du gouvernement britannique, pour la poursuite du développement de son modèle. La société a également lancé une campagne sur la plateforme de financement participatif CrowdCube afin de recueillir un soutien financier supplémentaire.

Flexible

La société souligne également que le système peut parfaitement répondre aux besoins spécifiques. « Il est possible de faire tomber les poids plus rapidement ou plus lentement », a déclaré Charlie Blair, directeur général de Gravitricity. « Cela permet de répartir la production d’énergie sur une période plus ou moins longue ».

Le concept de Gravitricity présente de nombreuses similitudes avec la conception des îlots d’énergie offshore qui fonctionnent grâce au pompage d’eau. La société a déjà entamé des discussions avec des sociétés minières en Grande-Bretagne, en Afrique du Sud, en Finlande, en Pologne et en République tchèque.

Gravitricity ne s’intéresserait pas uniquement aux anciens sites miniers, mais souhaiterait également construire des puits spécifiques dans le sous-sol pour y placer ses machines.

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close