Economie

Une banque suédoise va remplacer la moitié de son personnel par des robots

Quelque chosed’intéressant a eu lieu dans le secteur de la finance suédoise audernier trimestre. Nordea Bank, la seule grande banque ayant réussià réduire ses coûts, se retrouve également derrière l’un desplans les plus audacieux de l’industrie : remplacer les humains pardes robots, écrit Niklas Magnusson, correspondant suédois del’agence de presse Bloomberg.

Casper von Koskull, le PDGde Nordea Bank AB; affirme que d’ici dix ans, la moitié des emploisactuels auront disparu. La banque a déjà annoncé la suppression de6.000 emplois.

Compétitivité

Selon von Koskull, cetajustement est la seule manière de rester compétitif dans le futur.L’automatisation et les robots prendront le relais de toutes lesactivités : de la gestion d’actifs à la réponse auxcommunications des clients.

Nordea a vu ses coûtstotaux chuter de 11% au deuxième trimestre par rapport à l’annéeprécédente. Ses effectifs ont été réduits à 29.300 employés,soit une diminution de 8% par rapport à la même période de l’annéeprécédente. À titre de comparaison, la banque britannique Barclays Plc, qui a à peu prèsla même valeur marchande que Nordea, comptait près de 80.000collaborateurs à fin 2017, explique Niklas Magnusson.

Les autres grandes banques suédoises Skandinaviska EnskildaBanken, Svenska Handelsbanken AB et Swedbank AB reconnaissentégalement que l’ajout de technologie est la clé. Cependant, cesinstitutions ont des idées différentes sur la manière dont les humainsdoivent être remplacés par des robots. Ces banques ont étéégalement beaucoup plus réticentes que Nordea en ce concerne lessuppressions d’emplois. Certaines ont même embauché desspécialistes de la technologie et des informaticiens.

Suppression d’emplois

La baisse des coûts deNordea a contribué à une augmentation annuelle de 31% de sonbénéfice d’exploitation au quatrième trimestre, la meilleureperformance des quatre principales banques suédoises. « Cela aégalement incité la concurrence à accélérer l’automatisation deses activités », explique le journaliste de Bloomberg. D’autresbanques suédoises essaient maintenant d’automatiser leurs activitésplus rapidement.

John Torgeby, directeurgénéral de Skandinaviska Enskilda Banken, affirme qu’il ne faitaucun doute que la nouvelle technologie « a des conséquences surles comportements des clients et perturbe les modèles commerciauxexistants des banques.. Selon lui, la technologie finira parprendre en charge toutes les activités pouvant être confiées àl’automatisation dans la pratique.

Enfin, les médiassuédois ont signalé que la banque Svenska Handelsbanken AB aurait des plans poursupprimer deux mille emplois. Anders Bouvin, PDG de l’institution, acependant déclaré qu’il ne souhaitait pas mettre ses employés auchômage.

Show More

Express devient BusinessAM

Close
Close