Uber lancera dès ce mois-ci les premiers VTC autonomes à Pittsburgh (USA)

Uber, la société qui gère l’application éponyme de mise en relation avec des voitures de tourisme (VTC) avec chauffeur, s’apprête à lancer ce mois-ci une flotte de voitures autonomes dans la ville de Pittsburgh. Elle deviendra ainsi la première à franchir l’étape de l’exploitation commerciale des voitures automotrices. Cette initiative fait partie de la stratégie du CEO d’Uber, Travis Kalanick, de remplacer le plus vite possible le million de conducteurs qui travaillent pour sa firme, et qui représentent l’un de ses plus grands postes de coûts, par des robots. Ce n’est pas un hasard si cette expérience est tentée à Pittsburgh, en Pennsylvanie. Cette ville américaine héberge l’Université Carnegie Mellon, qui s’est bâti une solide réputation mondiale dans le domaine des robots. L’année dernière, l’entreprise a fondé son Centre de Technologies Avancées Uber à Pittsburgh, rejoignant Google dans la course pour développer des voitures sans chauffeurs.

Volvo

Les voitures automotrices consistent en une version modifiée du modèle Volvo XC90. Elles sont équipées de capteurs, de caméras, de lasers, de radars et du GPS. Cependant, un conducteur prendra place derrière le volant, afin de superviser la conduite. Pour le moment, Volvo n’a livré que quelques uns des exemplaires de ces véhicules, dont le nombre devrait atteindre une centaine d’ici la fin de cette année. Les clients pourront appeler ces véhicules au centre ville de Pittsburgh depuis leur smartphone au moyen de l’application habituelle.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close