Politique

La Maison-Blanche diffusera en direct la construction du mur 24/24, 7/7

La Maison-Blanche va installer des « caméras murales » dans la zone frontalière avec le Mexique pour « livestream » (‘diffuser en direct des images de’) la construction du mur promise par le président Trump. C’est ce qu’écrit le Washington Post. Le gouvernement Trump cherche ainsi à renforcer le soutien du public pour le projet.

D’ici les prochaines élections, le président veut construire des centaines de kilomètres de clôtures supplémentaires dans la région frontalière entre le Mexique et les États-Unis. Le projet a pris beaucoup de retard ces dernières années, principalement en raison d’obstacles juridiques qui rendent difficile l’expropriation de terrains appartenant à des particuliers. Selon le même journal, le président serait extrêmement frustré par le retard du projet en raison d’obstacles bureaucratiques et politiques.

Jusqu’à présent, 130 kilomètres de murs ont été achevés, mais le plus souvent, il ne s’agissait que de remplacer et de renouveler des pans existants. 240 kilomètres supplémentaires sont en construction. Trump espère que 800 kilomètres de nouvelles barrières frontalières seront prêtes d’ici novembre de l’année prochaine.

Promesses faites, promesses tenues

Trump veut également utiliser les caméras pour assurer à sa base qu’il tient la promesse la plus importante de sa campagne électorale. De plus, les images pourront être partagées quotidiennement sur Twitter avec les 66 millions d’adeptes du président. L’ensemble du projet aurait également son propre site Internet sur lequel, en plus des flux en direct, tous les détails concernant la construction seront publiés.

La frontière entre les États-Unis et le Mexique s’étend sur environ 3 200 km. Plus de 1 100 km ont été pourvus d’une sorte de barrière, dans le cadre du Secure Fence Act, qui a été approuvé par le Congrès sous le mandat de George W. Bush. 640 km de celles-ci sont des clôtures similaires au nouveau mur prévu, sauf que ces clôtures sont moins hautes. Les 460 km restants sont des poutres en acier. Elles sont reliées les uns aux autres pour empêcher les voitures de traverser la frontière. Cependant, la clôture de quatre mètres de haut n’empêche pas les gens de traverser. Il est également apparu que des passeurs avaient réussi à percer des trous dans des pans du nouveau mur.

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close