« Certaines personnes iront voter 10 fois »

Depuis que le candidat présidentiel américain Donald Trump est à nouveau dépassé dans les sondages par Hillary Clinton, il a repris sa rhétorique portant sur une potentielle manipulation des résultats des élections :

« Je crains que les élections soient truquées. Je dois être honnête. L’identification des électeurs s’avère de plus en plus imprécise. Nous pourrions voir des gens voter 10 fois”, a déclaré le candidat républicain à la présidentielle la semaine dernière lors d’un meeting dans l’Ohio.

Le New York Times a exploré la possibilité “d’élections truquées” sur la base d’études de tous les événements électoraux américains entre 2000 et 2014 :

“Les élections ne seront donc justes que si Trump en est désigné vainqueur.[…] Justin Levitt de l’école de droit Loyola a étudié les élections nationales entre 2000 et 2014, et examiné un total de 834 millions de votes exprimés. Il a trouvé un total de 31 cas plausibles de fraude électorale électorale. Oui, 31. L’administration Bush, après une enquête de 5 ans qui s’est conclue en 2007, n’a trouvé aucune preuve d’un plan organisé pour falsifier les élections. Un juge fédéral du Wisconsin a conclu qu’il n’y “avait virtuellement aucun cas d’électeur se faisant passer pour un autre”.[…] Quand Mitt Romney a été battu en 2012 avec près de cinq millions de voix d’écart [contre Barack Obama, et ce malgré que les sondages donnaient le républicain vainqueur, ndlr], Trump a déclaré: “Ces élections sont une imposture et une parodie. Nous ne sommes pas une démocratie”.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close