EconomiePolitiqueTech

Peter Thiel : « Les Chinois ont-ils infiltré la direction de Google ? »

Le réseau social Facebook doit payer une amende de 5 milliards de dollars. L’amende fait partie d’un règlement qu’il a conclu avec l’American Federal Trade Commission (FTC). Facebook, une société qui réalise le même bénéfice net en un trimestre, a été soulagée. L’amende ne change pas son modèle économique. La FTC a imposé des mesures de contrôle supplémentaires, mais elles sont si légères qu’elles ne mettent en aucun cas en danger le modèle commercial du Zuckerberg. La société peut simplement continuer à collecter et à les monétiser aux États-Unis. Les marchés financiers l’ont bien compris, comme le montre le bond du cours de la firme vendredi. Tout reste pareil, car à chaque fois que Zuckerberg se prononce en faveur d’une réglementation plus importante, cela révèle à quel point ces régulateurs sont faibles lorsqu’il s’agit d’élaborer des règles.

Mais l’attaque reste la meilleure défense, et c’est ce que Facebook vient de rappeler, en décidant d’attaquer maintenant son concurrent Google. Une manœuvre de diversion pour faire oublier ses propres problèmes, semble-t-il. Peter Thiel, milliardaire et partisan de Trump de la première heure, a suggéré dimanche qu’il était grand temps que le FBI et la CIA enquêtent sur l’infiltration d’espions chinois au sein de Google.

Thiel était l’un des conférenciers invités à la National Conservatism Conference, un événement visant à promouvoir le nationalisme de Trump. En tant que cofondateur de PayPal, Thiel a gagné des milliards de dollars qu’il a par la suite investis avec succès. Airbnb, Facebook, LinkedIn et SpaceX, entre autres, ont pu compter sur le soutien de Thiel et tous (ou presque) ont été couronnés de succès. Il s’y connaît en affaires. Les grands de ce monde tiennent compte de ce que dit Thiel. Le mois dernier, il était invité à la conférence annuelle du Bilderberg .

Peter Thiel : « Le FBI et la CIA doivent poser à Google les trois questions les plus importantes. »

Selon Peter Thiel, la direction de Google a récemment pris un certain nombre de décisions qui ressemblent étrangement à de la haute trahison. Il a d’abord soulevé la question concernant les rumeurs récentes selon lesquelles Google reviendrait sur le marché chinois avec un moteur de recherche censuré.

« Le FBI et la CIA doivent poser trois questions à Google », a déclaré Thiel.

  1. Combien de services de renseignement étrangers ont infiltré votre projet d’intelligence artificielle ?
  2. La direction de Google pense-t-elle être infiltrée par les services de renseignement chinois ?
  3. Est-ce parce que la direction a été infiltrée qu’elle a décidé de coopérer avec l’armée chinoise, et non avec l’armée américaine ? Et cela parce que les gens pensent que si la technologie ne sort pas par la porte d’entrée, elle sera inévitablement volée par la porte de derrière ?

Enfin, Thiel a déclaré que  le FBI et la CIA devraient poser ces questions de toute urgence. Il a ajouté: « Je ne sais pas comment dire cela, mais je préfère ne pas le faire de la manière la plus amicale possible ».

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close