« Tesla pourrait être dépassée par ses concurrentes »

Le constructeur automobile américain Tesla, qui fabrique des voitures électriques, a dû faire face à un certain nombre de problèmes majeurs au cours du dernier trimestre. Ces problèmes se sont donc traduits par des résultats trimestriels décevants. Cela aurait dû être le moment de gloire de Tesla : le constructeur californien avait annoncé qu’il produirait chaque semaine 5 000 exemplaires de la Model 3, son véhicule électrique grand public, d’ici la fin de l’année. Avec ce modèle, Tesla espère bien entrer en compétition directe avec les fabricants de voitures traditionnels sur le marché grand public.Mais pour l’instant, l’ambition de la compagnie est mise à mal par une série d’accrocs de production. Au final, seuls 260 Model 3 ont été produites au 3ème trimestre, et l’objectif des 5 000 voitures par semaine est repoussé à fin mars.Les investisseurs sont sceptiques, et le cours de l’action de Tesla a baissé de plus de 20% depuis mi-septembre. Et il y a de quoi : le mois dernier, le nombre total de véhicules Tesla jamais produit a atteint 250 000 unités, autant que ce que Volkswagen ou Toyota construisent… en 10 jours. Les constructeurs traditionnels ont pour eux des décennies d’expérience, ce qui leur donne clairement l’avantage pour la production et la gestion de longues chaînes logistiques.De son côté, General Motors entre tranquillement sur le marché des voitures électriques grand public. Entre début janvier et fin octobre, la firme a produit 17 083 modèles de sa Chevrolet Bolt entièrement électrique, et 16 710 exemplaires de la Volt hybride, et les parts de GM ont augmenté de 30% au cours des 12 derniers mois.Tesla a su générer un fantastique buzz autour des voitures électriques, mais ne sera peut-être pas elle qui en récoltera les fruits…

Show More

Express devient Business AM

Close
Close