Tchernobyl a affecté la santé de la jeunesse belge

La catastrophe nucléaire de Tchernobyl du 26 avril 1986 a eu des effets désastreux sur la santé des jeunes Belges nés cette année-là, indique une étude menée par l’hôpital universitaire de Mont-Godinne (UCL), rapporte par Le Soir Mag, cité par Het Belang van Limburg.

La catastrophe nucléaire de Tchernobyl du 26 avril 1986 a eu des effets désastreux sur la santé des jeunes Belges nés cette année-là, indique une étude menée par l’hôpital universitaire de Mont-Godinne (UCL), rapporte par Le Soir Mag, cité par Het Belang van Limburg.

Selon l’étude, le taux de cancer des Belges âgés de moins de 15 ans le jour de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl le 26 avril 1986 est supérieur depuis trois décennies au reste de la population.

L’étude de l’hôpital universitaire de Mont-Godinne s’est centrée sur 2.349 personnes nées avant le mois d’avril 1986 et qui ont subi une opération pour un cancer de la thyroïde entre avril 1986 et avril 2015. Parmi cet échantillon, 8,1% des 2.164 personnes qui avaient plus de 15 ans il y a 30 ans ont souffert d’un cancer papillaire de la thyroïde, une forme cancer pouvant être causée par des radiations. Pour les patients de moins de quinze ans lors de cette catastrophe, le taux de cancer de la thyroïde s’élève à 19,5%.

Le journal officiel de la Société royale belge de chirurgie a publié les conclusions de cette étude.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close