Tech

Tapis rouge (ou presque) pour Mark Zuckerberg à l’Élysée

Après son passage devant le Parlement européen mardi, Mark Zuckerberg a pris la direction de Paris, où il a rencontré à l’Élysée Emmanuel Macron. Et l’ambiance était bien plus détendue…

Mark Zuckerberg n’est pas venu faire du tourisme en Europe. Mardi, il y a d’abord eu son audition tendue au Parlement européen à Bruxelles, qui n’a toutefois pas apporté toutes les réponses espérées après les récents scandales qui ont éclaboussé Facebook. Mais le patron du réseau social a quelque peu retrouvé le sourire à Paris.

Évasion fiscale

Mark Zuckerberg ea pris la direction de la capitale française pour rencontrer Emmanuel Macron à l’Élysée. Le président français a accueilli en grande pompe plusieurs patrons de géants de la tech à l’occasion de sa journée « Tech For Good« .  Satya Nadella (Microsoft), Dara Khosrowshahi (Uber) ou Virginia Rometty (IBM) étaient aussi présents. Autant d’entreprises qui s’amusent à dribbler le fisc français chaque année, comme l’a fait remarquer l’émission Quotidien (voir tweet- ci-dessous). 

Mais ce n’était pas vraiment le sujet de cette journée si on en croit 20 Minutes, qui parle d’un « léchage de pompes » en règle. Le Figaro confirme: Macron a surtout déroulé le tapis rouge pour les géants de la Silicon Valley, dont certains ont annoncé dans la foulée quelques bonnes nouvelles, comme la création d’emplois (1.800 pour IBM en France).

Startup Garage

Mark Zuckerberg a été l’un des seuls à s’entretenir personnellement avec le président français. On ne sait pas ce que « Zuck » et « Manu » se sont dit, mais leur échange a été pris en photos sous toutes les coutures dans une belle opération de comm’. Opération qui s’est poursuivie ensuite après un message publié sur sa page officielle par le boss de Facebook.

« Je viens juste de rencontrer le président Macron à Paris. Nous avons eu une très bonne conversation sur la place de la France en tant que centre d’innovation en Europe – compte tenu des ingénieurs doués et de la culture de l’entrepreneuriat ici. Nous avons pu le constater avec notre important laboratoire d’intelligence artificielle et notre Startup Garage à la Station F ici à Paris. Tous deux produisent un travail incroyablement intéressant -et c’est pourquoi nous continuerons à investir en France dans les années à venir. Merci président Macron de m’avoir reçu », a écrit Zuckerberg, qui a ensuite passé la soirée au centre européen de recherche en intelligence artificielle de Facebook, qui fêtait ses trois ans à Paris. Une soirée où il avait fait tomber le costume et où les sujets qui fâchent son restés au placard une fois encore.

Show More
Close
Close