Steven Spielberg prédit ‘l’implosion massive’ de l’industrie du cinéma

Steven Spielberg et Georges Lucas, invités mercredi à l’Université de Californie du Sud pour l’inauguration d’un nouveau bâtiment, l’Interactive Media Building de l’USC School of Cinematic Arts de Los Angeles, ont fait part de leur vision sur l’avenir de l’industrie cinématographique.

Pour Steven Spielberg, l’effondrement total de l’industrie du cinéma est devenu inévitable. Cette implosion pourrait avoir lieu si « une demi-douzaine de films à budget supérieur à 250 millions de dollars se cassent la gueule », inversant soudainement le « paradigme » du fonctionnement d’une industrie basée sur une explosion des coûts et une concurrence acharnée entre blockbusters de plus en plus interchangeables, explique Libération. Selon Spielberg, les idées des jeunes réalisateurs sont trop marginales pour Hollywood.

Le créateur de La Liste de Schindler, de Tintin et d’Indiana Jones, a expliqué que cet effondrement total conduira à une évolution du prix des places. « Vous devrez payer 25 dollars (20 euros) pour des films du style Iron Man et seulement 7 dollars pour des films comme Lincoln (son dernier film) ».

Georges Lucas a rejoint Spielberg dans ses prédictions en expliquant que des changements majeurs auraient lieu, notamment avec l’introduction du modèle de Broadway, à savoir une diminution de l’offre de films et avec des titres qui restent très longtemps dans les salles de cinéma. Steven Spielberg a rappelé que cela avait été le cas de son film E.T L’extra-terrestre qui était resté 16 mois sur les écrans. Face à ce constat, Spielberg a souligné l’importance de nouvelles plateformes de diffusion telles que Netflix.

Show More
Close
Close