Sommelier en cannabis… un métier d’avenir

Aux Etats-Unis, la légalisation du cannabis à usage récréatif prévue dès le mois de janvier est en train de créer un tout nouveau secteur économique, a expliqué Max Montrose, directeur de l’American Trichome Institute, un centre d’information sur le cannabis, situé à Denver. Nombreux sont les hommes d’affaires et entrepreneurs tentés par cette « Ruée vers le vert » qui cherchent à lancer leur propre affaire. Max Montrose s’est exprimé lors du Cannabis World Congress & Business Expo, événement organisé à Los Angeles durant lequel plusieurs experts du secteur, fins connaisseurs des diverses variantes de marijuana et de leurs effets, sont venus livrer un ensemble d’informations au sujet de cette substance à près de 4.000 personnes.Le Trichome Institute propose depuis un an déjà un cursus de sommelier en cannabis. En Janvier, l’État de Californie s’apprête à légaliser l’usage de la marijuana à des fins récréatives et cette étape est cruciale pour le secteur, a souligné Montrose. Cet Etat, le plus riche des Etats-Unis, profitera dès de le début de l’année prochaine de l’industrie du cannabis, l’un des marchés les plus dynamiques du pays. .« Los Angeles deviendra la plus grande ville amie du cannabis aux États-Unis et probablement du monde entier », indique le journal britannique The Times.

Système de classification

Selon la loi fédérale américaine, le cannabis reste un produit interdit. Cependant, la substance est tolérée et d’une certaine manière légale dans plus de la moitié des Etats.En 2016, le marché américain de la marijuana a généré 6,7 milliards de revenus, soit une hausse de 30 % par rapport à l’année précédente. D’ici 2021, les ventes devraient atteindre les 20 milliards de dollars. Selon Cowen & Co, société d’investissement de New York, dans dix ans, cette industrie vaudra 50 milliards de dollars.Cette légalisation et les montants générés par le secteur suscitent l’intérêt d’une kyrielle d’investisseurs, d’entrepreneurs, de collectifs d’activistes ainsi que de dirigeants de la Silicon Valley.Selon les observateurs, la légalisation permettra à l’industrie d’offrir de nombreuses nouvelles variantes de cannabis sur le marché. Selon Max Montrose, le rôle du sommelier de cannabis est d’aider l’utilisateur à s’y retrouver au sein de la large gamme de types de marijuana.Le Trichome Institute a aidé le Colorado à mettre en œuvre la légalisation.« Le passé de commerce au noir du cannabis avait créé de la désinformation. La plupart du cannabis destiné à la vente légale était mal étiqueté. » Max Montrose a donc conçu un système de classification et d’identification des sous-espèces végétales de chaque type de marijuana et des effets physiques et mentaux qui y sont associés. 

Show More

Express devient Business AM

Close
Close