LifestyleScience

Le smartphone transforme nos mains

Nos nouvelles habitudes exercent une influence notre morphologie : 5 % de la population a déjà vu l’un de ses pouces se développer en raison de l’utilisation du smartphone. C’est la conclusion d’une étude réalisée par la société de télécommunications, O2, auprès de 2000 consommateurs britanniques.

Il aura fallu des millions d’années pour que notre corps aboutisse à sa forme actuelle, mais seulement une décennie pour transformer notre pouce, explique le site Futura.

Un pouce 15 % plus gros

L’étude, « O2 Mobile Life Report », conclut que les Britanniques utiliseraient activement leur smartphone deux heures par jour en moyenne. Elle constate également que le pouce qui est le plus utilisé lors de cet usage, pourrait se développer de 15 %. Cette observation aurait été faite sur une personne sur 8 de la tranche d’âge des 18 à 34 ans (13 %). Les chercheurs soulignent que la taille du téléphone mobile a également considérablement augmenté ces dernières années.

En outre, on constate l’apparition d’une courbe sur l’auricullaire de près de 8 % des Britanniques, une conséquence de la manière dont ils tiennent leur smartphone.

Un tiers des répondants a estimé que leur corps avait évolué en raispon de l’utilisation de leur smartphone. 37 % des sondés pensent que le corps continuera à s’adapter à ces appareils.

Selon Nicola Goldsmith, une thérapeute des mains britannique, la musculature du pouce, qui se situe surtout à sa base ainsi que dans l’avant-bras, est particulièrement complexe. Elle pense que l’utilisation du smartphone, et en particulier certains gestes, tels que le balayage de l’écran, peuvent provoquer une augmentation de la force et du volume de ces muscles.

Les modifications de la moorphologie du pouce sont vouées à se généraliser avec l’allongement de l’utilisation du téléphone. Pour autant, cela ne signifie pas que l’homme du futur sera doté de pouces gigantesques, car les technologies de reconnaissance vocale sont probablement appelées à supplanter les commandes manuelles sur les smartphones à relativement court terme.

Un gadget devenu central dans nos existences

L’étude a également permis de rassembler quelques conclusions qui illustrent l’importance accordée au smartphone de nos jours :

  • 19 % des personnes interrogées ont reconnu qu’elles ne pourraient pas se passer de leur smartphone, ne serait-ce qu’une journée ;
  • 20 % cocnèdent qu’elles se sont déjà endormies avec leur téléphone à la main ;
  •  5 % des utilisateurs sont devenus tellement accros à leur gadget qu’ils mentionnent avoir ressenti des « vibrations fantômes », alors qu’en réalité, aucun appel ou notification ne leur avait été adressé ;
  • 15 % des personnes interrogées pensent que leur smartphone leur permettra de vivre plus longtemps, et dans la tranche d’âge 18-34 ans, cette proportion grimpe même à 27 %. Cette foi est liée à l’existence des applications dédiées à la santé et au fitness. Près de  30 % des propriétaires de smartphones ont rapporté qu’ils utilisaient ces applications.
Tags
Show More
Close
Close