Politique

Un enregistrement secret montrerait que la Russie voulait financer le « Trump européen » Salvini

Le site d’informations américain Buzzfeed a publié un enregistrement audio qui montre comment 3 Russes et un assistant du vice-Premier ministre italien Matteo Salvini ont négocié un plan pour transférer de l’argent russe au parti Lega de Salvini.

L’enregistrement a été réalisé en octobre dernier à l’hôtel Metropol à Moscou. Les six participants – trois Russes et trois Italiens – déclarent explicitement dans l’enregistrement que le but de la réunion est un plan potentiel pour financer la Lega et sa campagne européenne.

Selon le journaliste Alberto Nardelli de Buzzfeed, l’enregistrement fournit pour la première fois des preuves irréfutables des tentatives de la Russie pour financer des nationalistes européens et de l’implication de personnalités influentes à la droite du spectre politique dans ces efforts.

Le « Trump européen »

L’assistant de Salvini, Gianluca Savoini, était également à la table des discussions la semaine dernière lors de la visite de Poutine à Rome. Il mentionne plusieurs fois Salvini dans la conversation. Il décrit son patron comme « le premier homme qui veut tout changer en Europe ». Les Russes décrivent à leur tour Salvini comme le  « Trump européen ».

Deux journalistes du magazine L’Espresso avaient déjà mentionné la réunion au début de cette année. Savoini et Salvini avaient tous deux rétorqué que cette histoire était une fable. Cet enregistrement suggère que cette réunion a bien eu lieu.

On parle d’un dépôt de 65 millions de dollars pour les élections européennes de mai. Le financement devait se faire par la vente de pétrole de la Russie à l’Italie. Buzzfeed n’a pas pu savoir si l’argent avait effectivement été transféré.

Salvini: « pas un rouble de Moscou »

Ce n’est pas la première fois que l’on entend parler de l’argent russe dans la politique européenne. En 2014, le Front national français (aujourd’hui Rassemblement national) de Marine Le Pen a emprunté 9 millions d’euros à une banque russe. En mai, le vice-chancelier et dirigeant autrichien du FPÖ, Heinz-Christian Strache, a dû démissionner, suite à la fuite d’une vidéo montrant Strache et un prétendu oligarque russe évoquer une assistance financière, pour, entre autres, les campagnes électorales.

Le chef de la Lega et vice-Premier ministre, Matteo Salvini, nie avoir reçu ne serait-ce qu’un rouble de Moscou. Il avertit les journalistes qui prétendent le contraire qu’ils peuvent s’attendre à un procès

Vous trouverez ici la transcription complète de cet enregistrement audio

Tags
Show More
Close
Close