Economie

Aujourd’hui, nous sommes en moyenne 4,4 fois plus riches qu’en 1950

Le revenu du Terrien moyen est maintenant 4,4 fois plus élevé qu’en 1950. C’est ce que montre une analyse de Max Roser, fondateur et éditeur de Our World in Data. Roser enseigne l’économie à l’Université d’Oxford. Il est connu pour ses recherches sur les tendances mondiales en matière de conditions de vie et la visualisation de ces tendances. Dans sa plus récente étude, il s’est penché sur la richesse des générations successives.

En 1950, le revenu moyen par habitant (pour toute la planète) était d’à peine 3 300 dollars des États-Unis, alors qu’en 2016, il était passé à 14 574 dollars. Ce dernier montant correspond à peu près au revenu moyen par habitant d’un Américain en 1950. On peut donc dire que tout le monde sur terre est en moyenne aussi riche qu’un Américain en 1950.

La population mondiale est passée de 2,5 à près de 7,5 milliards de personnes au cours de la même période. Ce dernier point n’est pas sans importance. Si l’économie mondiale était demeurée équivalente à ce qu’elle était en 1950, nous serions maintenant trois fois plus pauvres qu’en 1950. Mais si la population mondiale a triplé et que le revenu moyen a été multiplié par 4,4, cela signifie que l’économie a été multipliée par 13 depuis 1950.

Roser a ajusté ses calculs en fonction de l’inflation et a procédé à des comparaisons sur la base de la parité de pouvoir d’achat, une méthode bien connue de comparaison du pouvoir d’achat de deux pays.

Revenu: l’Asie en tête, l’Afrique en chute

Bien entendu, on observe de grandes différences entre les différents pays. Les Sud-Coréens (PIB x 32,2), les Taiwanais (x 30,4) et les Singapouriens (x 27,5) ont le plus profité des énormes progrès économiques réalisés sur leur continent. Fait remarquable, ce sont les petits pays qui ont le plus profité de la mondialisation. Surtout grâce à des succès technologiques ou financiers. Le revenu belge s’est mieux comporté que la moyenne et a augmenté 5,7 fois en moyenne, pour les Néerlandais, c’est même 6,9 fois.

À l’autre bout du spectre, on trouve 3 pays africains. Parmi eux, notre ancienne colonie du Congo et de la République centrafricaine (PIB x 0,5), sont de tristes perdants. Dans les deux pays, le revenu moyen a doublé en 60 ans. Corrigé pour tenir compte de l’inflation, c’est une réduction de moitié. La Sierra Leone fait un peu mieux avec 0,6. Aucun de ces pays n’a pu bénéficier de la mondialisation, qui n’a fait qu’accroître les inégalités de revenus. Une simple comparaison montre également que les habitants de ces 3 pays sont en moyenne 100 fois plus pauvres que les Norvégiens. Les décideurs politiques de ces pays ont donc une responsabilité écrasante, car la population est maintenant dans un état pire que dans le reste du monde. Cela se traduit par une espérance de vie inférieure, la maladie, une éducation inadéquate ou inexistante et une nutrition inadéquate ou insuffisante.

Une version complète du graphique peut être trouvée ici

Tags
Show More
Close
Close