Economie

8 choses à savoir sur la productivité

Dans l’économie moderne, le concept de productivité fait référence à la relation entre l’efficience et l’efficacité avec laquelle une entreprise ou l’ensemble de l’économie peut convertir ses moyens de production en résultats. De plus en plus d’entreprises doivent faire plus avec moins de personnel, ce qui met la productivité sous pression.

Connaissez-vous une méthode pour amener votre productivité à un niveau sans précédent en 18 minutes ? Peter Bregman en a trouvé une et il a écrit un livre à ce sujet. Dans « In 18 Minutes: Find Your Focus, Master Distraction, and Get the Right Things Done », il explique comment il accomplit ce rituel quotidien :

1. Les personnes qui s’entendaient bien avec leur patron n’étaient pas seulement plus productives ; elles contribuaient également davantage au bénéfice d’exploitation et sont restés plus longtemps dans l’entreprise. Une mauvaise relation avec votre patron peut avoir des conséquences majeures, voire fatales. Celui qui se trouve à proximité d’un patron peu aimé verra sa tension artérielle augmenter. Les employés qui doivent travailler avec un tel patron pendant une longue période ont donc 30 % plus de risques de contracter une maladie cardiaque.

2. Les personnes qui se prétendent « multitâches » réalisent des performances médiocres dans presque toutes les tâches qu’elles réalisent. Elles ne se concentrent pas autant que les non multitâches; Elles se dispersent facilement et ont plus de difficulté à passer d’une tâche à l’autre. En fait, Elles sont moins douées pour le multitâche que ceux qui ne se livrent pas habituellement au multitâche. Le passage d’une tâche à une autre augmente de 25 % le temps dont on aura besoin pour terminer la première tâche.

3. Le fondateur du concept de « lifehacking » chez nos voisins du nord est Martijn Aslander. Selon Aslander, le lifehacking est particulièrement intéressant pour les nouveaux venus sur le marché du travail et qui ont déjà connu de nombreux développements techniques au cours de leurs études. Il décrit le lifehacking comme un mélange de gestion du temps, de gestion des connaissances et de développement personnel, avec une touche de Web 2.0 et de MacGyver.

Selon lui, il s’agit de détecter, d’organiser, de filtrer et de partager des informations, d’en garder une vue d’ensemble et d’éviter tout stress de l’information.

Le lifehacking consiste à faire plus, en moins de temps et avec moins de stress, pour pouvoir évoluer intelligemment dans la société de l’information et des réseaux.

4. L’afflux d’emails continue de contribuer de manière significative au stress sur le lieu de travail. Une étude réalisée par la société d’informatique IBM montre que 45 % des responsables admettent que l’afflux massif d’emails non pertinents dans sa boîte de réception contribue à accroître le niveau de stress. Pour 7 % des répondants, la boîte de réception surchargée est même un facteur de stress particulièrement important. De plus, la moitié des répondants ont admis que les courriels sans réponse contribuaient également au stress au travail.

5. Dans le cadre de l’étude, 125 participants ont été assignés à deux tâches: la première était ennuyeuse et répétitive, la seconde un test que les psychologues utilisent pour mesurer la créativité. La moitié des participants effectuait les tâches dans un laboratoire et l’autre moitié à domicile. Qu’en est-il ressorti ?Les participants qui ont terminé la tâche ennuyeuse à la maison étaient entre 6 et 10 % moins productifs que les autres. Ce sont surtout les personnes qui reportent souvent les choses qu’elles ont à faire et les hommes perdent le plus de temps à la maison. Cependant, les travailleurs à domicile étaient 11 à 20 % plus productifs que les travailleurs de laboratoire à la fin du test de créativité.

6. Dans son livre « Sleeping with Your Smartphone : How to Break the 24-7 Habit and Change the Way You Work« , Leslie Perlow, professeur à la Harvard Business School, nous donne quelques exemples de l’effet néfaste des smartphones sur notre productivité. Non seulement ces appareils ont un effet négatif sur notre productivité, mais ils perturbent également notre équilibre travail-vie personnelle. Donc, l’hyper connectivité a des inconvénients évidents.

7. Le temps reste un facteur décisif. Une affirmation que soutiennent des entrepreneurs à succès tels que Richard Branson de Virgin, entre autres. Avec lui, la flèche du succès pointe en effet dans le sens d’un investissement (beaucoup) plus long en temps. Branson est également connu pour organiser des conférences téléphoniques le matin pour gérer ses entreprises à distance lorsqu’il est en vacances. Gene Simmons, ex-bassiste de Kiss et entrepreneur très prospère, travaille également sept jours sur sept. Son raisonnement est que si vous travaillez 4 heures le samedi et 4 autres le dimanche, vous effectuez 8 heures supplémentaires par semaine, donc 416 heures de plus par an. Cela équivaut à 10 semaines de travail supplémentaires en faisant un effort qui ne pèse pas trop lourd le week-end.

8. Les personnes qui se tiennent devant un miroir ou à qui l’ont dit qu’elles sont filmées ajustent leur comportement. Elles font de leur mieux, trouvent de meilleures solutions aux problèmes et se comportent davantage en accord avec leurs propres valeurs.

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close