Pour un voyage sur la Lune? Comptez 4 heures

Des scientifiques viennent de confirmer qu’il serait possible d’utiliser la force électromagnétique pour permettre à un véhicule spatial de se déplacer à très haute vitesse, et que de cette manière, il serait possible de se rendre sur la Lune en seulement 4 heures, rapporte le Daily Telegraph.

L’EM Drive a été développé par le Britannique Roger Shawyer il y a près de 15 ans, mais à l’époque, la communauté scientifique avait rejeté moqueusement ce concept, estimant qu’il était scientifiquement impossible.

Mais Martin Tajmar, président du Département Space Systems de la Technische Universität Dresden, en Allemagne, a prouvé cette semaine que l’EM Drive générait bien une poussée, et que le principe pourrait donc fonctionner. Cette confirmation fait suite aux travaux de la NASA, l’agence spatiale américaine, qui avait déjà conclu il y a plusieurs d’années que le concept de Shawyer n’était pas si saugrenu qu’il en avait l’air, et qu’il pourrait marcher.

L’idée de Shawyer est d’utiliser l’énergie solaire pour générer un certain nombre d’ondes qui se déplacent d’avant en arrière dans une chambre fermée. Ce mouvement peut devenir perpétuel, si aucune panne ne se produit, ce qui implique le moteur qu’il actionnerait pourrait continuer de déplacer l’engin sans qu’il soit nécessaire de l’alimenter avec un carburant quelconque.

Cependant, des scientifiques avaient critiqué cette invention à l’époque, affirmant qu’elle était contraire aux principes fondamentaux de la loi de l’action et de la réaction. Selon cette loi, lorsqu’un objet est  propulsé vers l’avant, quelque chose est poussé dans la direction opposée. Ainsi, dans le cas de l’invention de Shawyer, les forces  dans la chambre fermée ne feraient que s’annuler.

Les scientifiques ne savent pas encore comment ce principe fonctionne ; les chercheurs de la NASA supposent  que cela a un rapport avec l’apparition et la disparition spontanées des particules sous-atomiques dans l’espace.

Mais le procédé pourrait permettre de développer un engin capable de produire une poussée plusieurs milliers de fois plus supérieure à celle d’une fusée photonique. L’engin qui serait équipé d’un tel moteur pourrait gagner Mars en seulement 70 jours, ou même Pluton en 18 mois. Un voyage pour le système d’Alpha du Centaure ne prendrait qu’une centaine d’années, alors qu’avec les moyens actuels, il faudrait compter des dizaines de milliers d’années…

Show More

Express devient Business AM

Close
Close