Pitagone : L’invention belge qui empêche les attaques de camions

Les terroristes utilisent de plus en plus des camionnettes des camions pour mener des attentats. À Nice, Berlin, Londres et récemment à Barcelone, des terroristes ont ainsi foncé sur la foule. On ne peut donc pas faire grand-chose. « Parsemer des blocs de béton n’aurait rien pu faire contre cette violence », explique Marc Weissberg de la société belge Pitagone, qui se spécialise dans les mesures antiterroristes, dans Het Laatste Nieuws. Après l’attentat de Nice, nous avons planché sur cette question, et avons développé un système mobile. » Pitagone propose une réponse contre les terroristes qui veulent mener des attentats en utilisant des camions ou des camionnettes dirigées contre la foule. Elle propose donc, entre autres, une barrière mobile qui peut arrêter les camions. 

Système flexible

« notre philosophie est que vous ne savez jamais à l’avance d’où vient le danger. Il faut donc que ce soit un système flexible », dit Weissberg. La solution de Pitagone est une barrière mobile « qu’une seule personne peut construire en quelques minutes ». Cette barrière doit être en mesure de pouvoir stopper un camion de 7,5 tonnes roulant à une vitesse de 48 km/h. C’est ce que l’on constate dans les images des tests.Il n’est donc pas si surprenant que Pitagone ait reçu des demandes du monde entier. « Nous livrons en Belgique et à l’étranger. Le rythme est rapide. », affirme Weissberg  « Nos barrières ont été édifiées à Roland-Garros, et Eurodisney à Paris juste avant l’été, même avant le crash test, la ville suédoise de Malmö avait commandé un containers de barrières ». De même, les villes belges de Gand, Ypres et Bergen ont aussi commandé des barrières Pitagone.

Show More
Close
Close