Politique

Le pape engage un procureur anti-mafia pour assainir les finances du Vatican

Le pape François a recruté l’un des procureurs anti-mafia les plus expérimentés d’Italie pour clarifier un éventuel scandale financier au sein de l’Église catholique. Giuseppe Pignatone (à gauche sur la photo) est un procureur à la retraite, connu pour son travail contre les clans de la  mafia Cosa Nostra et ‘Ndrangheta.

Le recrutement de Pignatone est motivé par une série de transactions suspectes. Elles sont l’œuvre du représentant du Vatican à Londres. Il s’agit d’un certain nombre d’investissements dans l’immobilier local. Le 1er octobre, plusieurs perquisitions auraient eu lieu dans la capitale britannique.

L’enquête fait suite à une plainte de l’Institut des œuvres religieuses. Cette organisation s’occupe de toutes les questions financières dans lesquelles le Vatican est impliqué. La banque garantit les projets du pape actuel. Elle supervise également les projets des églises et des organisations catholiques romaines locales.

C’est le magazine italien L’Espresso qui a publié cette information. L’hebdomadaire a publié les noms et les photos de cinq personnes qui seraient impliquées dans cette affaire et qui ont été suspendues par Rome pour le moment. L’Espresso est très critiqué pour avoir violé non seulement le secret de l’enquête, mais aussi la présomption d’innocence. D’autres, cependant, se réjouissent de cette publication. Selon eux, les mesures prises par le pape François et son prédécesseur Benoît XVI ont eu un effet.

Pignatone a auparavant exercé les fonctions de procureur dans les provinces de Sicile et de Calabre. Sa nomination au poste de Président de la Cour du Vatican fait de lui l’ultime responsable de la lutte contre les crimes commis à l’intérieur de la Cité du Vatican ou par les diplomates représentant le Saint-Siège.

Le Vatican est en proie à des scandales depuis des années

Le Vatican est en proie à des scandales depuis des années. Par exemple, Libero Milone, le premier auditeur du Vatican, a démissionné dans des circonstances mystérieuses en 2017. Il a accusé des personnalités influentes du Vatican d’avoir saboté ses enquêtes sur des délits financiers.

Milone a été nommé par le pape François en 2015. Le Vatican a toujours fermement nié les prétentions de cet ancien partenaire du cabinet comptable Deloitte.

Tags
Show More
Close
Close