« Le smartphone remplacera les espèces dans les 10 prochaines années »

D’ici 2025, 65% des transactions seront effectuées avec des paiements sans contact. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé auprès de 2000 consommateurs par la chaîne de supermarchés britannique Cooperative. À l’heure actuelle, 65% des transactions sont réglées en espèces, mais ce chiffre diminue rapidement, et de plus en plus de consommateurs passent aux technologies les plus modernes pour effectuer leurs paiements lorsqu’ils font leurs courses. Les cartes de paiement actuelles sont elles aussi menacées par cette technologie, et devraient devenir marginales, comme cela a été le cas pour les chèques. L’enquête a montré que l’utilisation des paiements sans contact a triplé l’année dernière, en partie grâce à l’introduction de cartes bancaires qui permettent le paiement sans contact, mais aussi au lancement de plates-formes de paiement mobiles telles que Apple Pay.

Une question de confiance

Cependant, la plupart des consommateurs ont indiqué qu’ils préféraient encore utiliser les moyens de paiement conventionnels pour les montants supérieurs à 10 livres. Les chercheurs expliquent qu’ils manquent encore de confiance pour les montants plus importants, dépassant les deux chiffres. Ainsi, le panier moyen payé avec un moyen de paiement sans contact valait 8,66 livres, contre 18,16 livres pour le panier réglé avec des cartes de crédit ou des espèces. “Les espèces sont toujours dominantes, parce que les gens aiment avoir de l’argent en poche”, explique Cheryl Marshall, retail chief information officer chez Cooperative. Le déclin des espèces est annoncé depuis longtemps, mais elles demeurent l’option de paiement vers laquelle le public se tourne pour des raisons de confiance, de sécurité et de commodité”, commente un porte-parole de la Royal Mint.

Show More
Close
Close