Economie

Oubliez le commerce de détail en ligne : Amazon devrait gagner encore plus d’argent avec cette nouvelle activité

Si Amazon cherche à développer une nouvelle activité susceptible de générer une forte croissance, elle a atteint cet objectif avec Amazon Business, a indiqué en début de semaine Bank of America.

Amazon Business est l’unité en pleine expansion de l’entreprise de Jeff Bezos, spécialisée sur le marché du commerce électronique inter-entreprises (B2B). A sa création, il y a sept ans, elle avait été nommée Amazon Supply, et a été récemment rebaptisée.

Amazon Business

Amazon Business « combine les attributs positifs du marché des consommateurs d’Amazon », tels qu’une large sélection et une logistique performante avec des produits et des avantages « adaptés aux entreprises, aux organisations gouvernementales et au secteur de l’éducation », a expliqué Justin Post, analyste de Bank of America.

« Le B2B a beaucoup plus d’obstacles à franchir pour son adoption étant donné la complexité des processus d’approvisionnement (souvent hors ligne), mais dans le cas d’Amazon, cette adoption progresse régulièrement », a insiqué Post.

2021

Amazon Business commence tout juste à se positionner. Toutefois, selon Bank of America, elle cible un marché qui devrait peser 1400 milliards de dollars d’ici 2021. C’est près du double du marché du commerce électronique grand public, estimé à 761 milliards de dollars. Autrement dit, le potentiel du marché d’Amazon Business représente le double de celui de celui de son activité principale, la vente au détail.

L’activité a peut-être encore un long chemin à parcourir avant de rattraper l’activité de vente au détail de la plateforme de vente au détail, mais sa croissance est rapide. Selon Post, elle a déjà convaincu des millions d’entreprises clientes. L’analyste souligne en outre  le taux de croissance prometteur du volume brut de marchandises expédiées grâce à cette activité. Au cours des deux dernières années, ce taux a été multiplié par dix. Il est passé d’un milliard de dollars en 2016 à 10 milliards de dollars en 2018. D’ici 2023, Bank of America estime que le volume brut de marchandises d’Amazon Business pourrait atteindre 33,7 milliards de dollars avec un chiffre d’affaires de 16,1 milliards de dollars.

Croissance

Selon Bank of America, il est réaliste de penser qu’en 2021, cette nouvelle activité s’emparera de 10 % du marché du B2B aux Etats-Unis et de 5 % du marché B2B à l’international. Elle pourrait alors ajouter entre 125 et 245 milliards de dollars de valeur ajoutée au total d’Amazon.

“La société résout les problèmes d’approvisionnement avec de nouvelles fonctionnalités, et nous pensons qu’Amazon est bien placé dans ce domaine avec une plate-forme active et une capacité de livraison le jour même.

A long terme, le commerce en B2B sera déterminant pour la croissance des ventes au détail », spécule Post. « Le service Business Prime, introduit récemment sur cette activité, augmente la valeur de cette offre avec des fonctionnalités telles qu’une livraison plus rapide, la gestion des comptes, l’analyse des dépenses et l’intégration aux applications d’approvisionnement existantes », a ajouté Post.

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close