Economie

OCDE: 6 adultes sur 10 n’ont pas ou peu de compétences informatiques de base

Dans les pays de l’OCDE, 56% des adultes possèdent à peine les compétences numériques de base essentielles. Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques, dans les 15 à 20 prochaines années, l’automatisation menace de détruire 14% de tous les emplois existants. La reconversion des employés et leur formation aux compétences numériques laissent également à désirer, indique l’OCDE dans un nouveau rapport.

En outre, 32% de tous les emplois existants sont susceptibles de changer radicalement à mesure que les tâches individuelles sont automatisées.

 OCDE: « Une bombe à retardement sociale et politique se forme »

Selon Angel Gurria, secrétaire général de l’OCDE, le manque de préparation à cette transition vers une nouvelle ère numérique devient progressivement « une bombe à retardement sociale et politique ».

Selon Gurria, les personnes doivent sentir qu’elles sont soutenues lorsqu’elles perdent leur emploi à cause de cette transformation. Il faut également les aider à obtenir de nouvelles et de meilleures opportunités.

Selon l’organisation, 56% de la population adulte des pays de l’OCDE ne possède pas ou ne dispose que de compétences informatiques de base. L’organisation encourage par conséquent les États membres à poursuivre d’urgence la formation professionnelle des travailleurs. L’OCDE plaide pour la réalisation de campagnes d’information et pour une offre de formations flexibles et adaptées au rythme des employés.

L’OCDE regrette que les initiatives existantes soient retardées, souvent en raison d’un manque d’investissement des employeurs, principalement aux États-Unis.

Attention au statut d’indépendant

L’Organisation de coopération et de développement économiques sonne également l’alarme pour le groupe croissant d’employés indépendants et de travailleurs à temps partiel. 1 travailleur sur 7 est indépendant, tandis qu’1 travailleur sur 9 a un contrat temporaire. Beaucoup de ces personnes travaillent à temps partiel et sont généralement exclues des programmes de formation et de reconversion. Il en va de même pour les personnes peu qualifiées, qui ont entre 40% moins de chances de participer à la reconversion que les personnes hautement qualifiées.

Enfin, l’OCDE met en garde contre l’érosion de la classe moyenne, érosion résultant des progrès technologiques. Cela se traduit principalement par des emplois de faible qualité. Dans certains pays de l’OCDE, les entrepreneurs et les travailleurs indépendants ont entre 40 et 50% moins de chances de percevoir des allocations de chômage que les salariés.

Tags
Show More
Close
Close