Science

Obtenir un regain d’énergie grâce au sucre ? Oubliez ça

Contrairement à des décennies de croyance populaire, la consommation de sucre n’entraîne aucun regain d’energie. La poussée d’énergie après avoir consommé du sucre est un mythe, indique une étude réalisée par des scientifiques de la Humboldt Universität de Berlin, fondée sur l’analyse de 31 études auprès de plus de 13.000 consommateurs. Selon les chercheurs, la consommation de sucre aurait même un effet contraire.

La nouvelle recherche suggère que manger des aliments sucrés fait en sorte que les personnes ressentent au contraire de la fatigue et un manque de vigilance.

Sport

Les chercheurs ont découvert que la consommation de sucre n’avait pratiquement aucun effet sur la façon dont les personnes agissaient et se sentaient, indépendamment de la quantité de sucre consommée ou du fait qu’elles exercent des activités exigeantes après en avoir consommé.

« Le mythe du regain d’énergie fourni par le sucre a exercé une influence considérable sur la culture populaire, à tel point que les personnes consomment encore de grandes quantités de sucre dans le but d’améliorer leur humeur et d’accroître leur vigilance », a expliqué Konstantinos Mantantzis, auteur principal de l’étude, un psychologue spécialisé dans le vieillissement cognitif et émotionnel à l’université Humboldt de Berlin.

En d’autres termes, cela veut dire que le sucre ne nous donne pas d’énergie et n’affecte pas la façon dont les personnes pensent ou traitent les situations. Sa consommation n’améliore même pas les performances sportives des personnes. Il s’agit d’une fausse idée, selon les chercheurs.

« Au contraire, il semble que le sucre entraîne une fatigue accrue », a souligné le professeur Mantantzis.

Selon les scientifiques, la consommation de sucre diminuerait la vigilance des personnes durant les 60 minutes après sa consommation et augmenterait le sentiment de fatigue durant les 30 minutes après en avoir mangé.

« Quand j’étais petit, toutes les mères disaient : ne mangez pas de sucre avant de vous coucher, cela vous rend hyperactif. Nous savons à présent que cela n’est tout simplement pas vrai. »

Soldats

L’idée que le sucre peut offrir un coup de pouce énergétique existe depuis longtemps. A la fin du XIXe siècle, le gouvernement prussien a ajouté des gâteaux et des bonbons à la ration quotidienne de ses soldats. On pensait que le sucre renforcerait le travail musculaire. Cette hypothèse était également partagée par la direction de l’armée aux États-Unis.

Selon Jody Dushay, endocrinologue à l’hôpital Beth Israel Deaconess de Harvard, le contexte dans lequel vous donnez du sucre à votre enfant peut être ce qui le rend extrêmement actif.

« Peut-être que les enfants sont excités à l’idée d’obtenir des bonbons. Le comportement actif ne se doit pas tant à la consommation de sucre, mais plutôt au sentiment de recevoir une récompense. »

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close