Economie

« Nous supposons que Tesla fera faillite »

Tesla baisse ses prix. Les analystes craignent que l’intérêt pour la marque ne commence à s’évaporer.

Une multitude d’annonces faites par Tesla au cours des derniers jours font douter les analystes de la popularité de la marque. La semaine dernière, il avait été annoncé que le constructeur de voitures électriques baisserait les prix d’une série de modèles. Cela s’est accompagné de l’annonce de la fermeture de tous les points de vente physiques et du licenciement du personnel des concessions. Selon la firme, c’était le seul moyen de réduire le prix de la Model S et de la Model X. Les réductions de prix sont également mises en œuvre en Europe et sont souvent spectaculaires.

On a également appris que la société avait remboursé une dette de 920 millions de dollars. Dimanche, le CEO Elon Musk a tweeté qu’il présentera de la Model Y le 14 mars.

Chute de l’intérêt pour Tesla aux États-Unis, dans l’UE et en Chine

Les analystes s’interrogent sur la succession rapide des annonces. Selon l’analyste de RBC, Joseph Spak, Tesla semble vouloir stimuler la demande pour ses voitures. Ce qui poiterait vers un déclin de l’intérêt de la part des États-Unis, de l’Europe et de la Chine. Selon Spak, la demande aux États-Unis s’est complètement effondrée, tandis que l’Europe et la Chine se portent moins bien que prévu. Les réductions de prix ne peuvent être expliquées que de cette manière, estime l’analyste.

« Le fait que Musk, quelques jours après avoir annoncé le prix de son modèle 3 aux États-Unis à 35 000 $ (31 000 €) annonce maintenant une Model Y, signifie que cette réduction de prix a en grande partie laissé le consommateur froid« , dit Spak.

Les investisseurs se demandent depuis longtemps si Tesla peut soutenir la demande de ses voitures grâce aux prix pratiqués jusqu’à la semaine dernière. La société est à cet égard prise entre le marteau et l’enclume. Les prix élevés découragent les acheteurs potentiels, maintenant que d’autres marques mettent également sur le marché des voitures de qualité et moins chères Mais les prix plus bas font évaporer les marges bénéficiaires. Ces bénéfices sont pourtant nécessaires pour rembourser la montagne de dettes existante se montant à près de 10 milliards de dollars.

Les subventions disparaissent également

La hausse des prix ne posait pas vraiment problème lorsque Tesla produisait des voitures pour le segment du luxe. La Model S et la Model X avaient un prix d’entrée de plus de 90 000 euros en Europe. Mais la Model 3 est destiné au marché de masse. Elle coûtera désormais 35 000 dollars aux États-Unis (en Europe, la version la moins chère est désormais disponible pour 55 600 euros). Entre-temps, une déduction fiscale pour les Tesla aux États-Unis a également été réduite de moitié. Dans un certain nombre de pays européens, les voitures électriques du segment du luxe sont encore plus taxées. Ce qui ne profitera pas directement aux ventes.

Même les personnes qui possèdent déjà une Tesla ne sont pas satisfaites des réductions de prix annoncées. Parce que cela fait inévitablement baisser la valeur de revente de leur voiture. Ceux qui ont déjà reçu cette voiture en Belgique bénéficieront d’une mise à niveau gratuite du pilote automatique à titre de compensation. Une fonctionnalité qui coûte normalement 5 300 euros supplémentaires et permet la conduite autonome sur autoroute et le stationnement automatique.

Tesla va faire faillite: CIO de Muddy Waters Research, CNBC.

« Nous supposons que l’entreprise fera faillite »

Dans ce contexte, le site d’actualités américain CNBC a interrogé Carson Block de Muddy Waters Capital. Il a été très clair :

« Nous supposons que la société fera faillite. On ne sait pas quand, mais c’est ce qu’on en pense. » Selon Block, les délais de livraison ont été raccourcis à tel point que l’entreprise peut désormais utiliser ses stocks plutôt que de produire de nouvelles voitures. « Il y a dassez de photos sur Internet pour indiquer qu’il y a de gros stocks. Donc oui, il y a un problème avec la demande. »

Block est l’un des nombreux investisseurs qui ont « shorté » Tesla. Cela signifie qu’il espère bénéficier d’une baisse du cours de l’action de Tesla. Cela a bien fonctionné au cours des derniers jours. Lundi soir, l’action était inférieure de plus de 10 % à sa valeur du jeudi soir.

Tags
Show More
Close
Close