Musk : « Zuckerberg a une connaissance limitée de l’IA »

Le CEO de Facebook, Mark Zuckerberg, et le CEO de Tesla Elon Musk se sont engagés dans un débat sur l’intelligence artificielle (IA) et les dangers qu’elle pose pour l’humanité.

Le CEO de Facebook, Mark Zuckerberg, et le CEO de Tesla Elon Musk se sont engagés dans un débat sur l’intelligence artificielle (IA) et les dangers qu’elle pose pour l’humanité.

Musk a déjà ait connaître ses réserves  concernant une utilisation non contrôlée de l’IA. En juillet 2015, il avait signé, de concert avec le physicien Stephen Hawking et le co-fondateur d’Apple Steve Wozniak, une lettre ouverte dans laquelle des scientifiques et des inventeurs mettaient en garde contre la course aux armements qui pourrait naître de la création et de la manipulation de l’intelligence artificielle.« Les armes autonomes sont idéales pour les assassinats, la déstabilisation de nations, l’assujettissement de populations et l’extermination sélective d’un groupe ethnique », écrivaient alors les auteurs. Ils appelaient les gouvernements à intervenir en temps opportun pour éviter de compromettre la survie de la race humaine.Les scientifiques de l’Oxford Martin School ont averti contre les risques de guerres robotiques dans lesquelles des armes autonomes  pourraient identifier et tuer des cibles sans aucune intervention humaine. D’autres encore exigent une discussion globale pour mettre en place des éléments de contrôle de l’IA.

Plus de contrôle sur l’IA ? Une idée « assez irresponsable », dit Zuckerberg

Mark Zuckerberg  s’est récemment positionné à l’autre extrémité de ce spectre. Lundi, lors de son « live feed », il a qualifié ceux qui mettent en garde contre les dangers de l’intelligence artificielle, prônent son contrôle strict ou menacent de retarder son développement, de personnes « assez irresponsables » (aux alentours de la 50e minute de la vidéo)

« Je suis une personne assez optimiste en général, je pense que l’on peut construire des choses, et que le monde ne s’en porte que mieux. Mais en ce qui concerne l’AI, je suis particulièrement optimiste. Je pense que les Cassandre qui claironnent ces scénarios de fin du monde… Je ne comprends tout simplement pas leur attitude. Je trouve que c’est très négatif et d’une certaine manière, en fait, je pense que c’est assez irresponsable ».

« Sa connaissance du sujet est limitée »

La réaction de Musk ne s’est pas fait attendre :«J’en ai parlé avec Mark. Sa connaissance du sujet est limitée ».

Show More

Express devient Business AM

Close
Close