Michèle Coninsx (Eurojust): ‘Les trafics de migrants à travers la Méditerranée sont infiltrés par l’Etat Islamique’

Les bateaux qui embarquent des immigrants à travers la Méditerranée à destination l’Europe, transportent aussi des combattants de l’État islamique. C’est ce qu’a affirmé Michèle Coninsx, la Belge qui est à la tête d’Eurojust depuis 2012. Eurojust est l’organisation de coordination de la lutte contre le terrorisme, le banditisme et la fraude lourde au niveau de l’UE.

Coninsx a dit à l’Associated Press qu’elle avait eu communication de cette information dans le cadre des efforts d’Eurojust pour aider les pays de l’UE dans leur lutte contre l’immigration clandestine, le terrorisme et le banditisme.

Elle a expliqué qu’elle ne pouvait divulguer toutes les informations dont elle avait eu communication, compte tenu que les efforts se poursuivaient dans ce domaine. En outre, elle a ajouté que l’on ne savait pas encore quels étaient les potentiels problèmes posés par l’infiltration de ces militants islamiques du point de vue de la législation européenne, mais elle a indiqué que l’État islamique utilisait les revenus du trafic pour financer le terrorisme.

La situation est alarmante, parce que nous voyons de toute évidence que ces trafics visent parfois à financer le terrorisme et qu’ils sont parois utilisés pour permettre et assurer les exfiltrations et les infiltrations des membres de l’Etat islamique ».

Coninsx affirme qu’un officiel italien aurait rapporté à Eurojust que le flux d’immigrants avait quintuplé  au cours des trois dernières semaines.

La magistrate Michèle Coninsx est devenue président d’Eurojust depuis la mi-avril 2012. Elle fait ses premières armes dans la magistrature à Termonde en tant qu’avocate et criminologue. Plus tard, elle est devenue substitut  du procureur à Bruxelles, et elle a travaillé sur l’affaire Pandy, sur des affaires de terrorisme et de crime organisé. En 2013, elle a reçu le titre de baronne.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close