Trump veut empêcher la parution de ‘Fire and Fury’ ; son éditeur décide de le publier immédiatement

« Des immondices d’un auteur dont personne n’avait entendu parler avant»
Le président américain Trump menace de lancer des poursuites contre l’auteur Michael Wolff et l’éditeur Henry Holt. Les deux hommes devraient publier le 9 janvier « Fire and Fury », l’ouvrage de Wolff qui comprend des passages qui sont selon Trump, sont diffamatoires. Dans une lettre, les avocats de Trump demandent des excuses à Wolff et exigent de Holt qu’il renonce à son projet de publication. Mais l’éditeur a maintenant décidé d’avancer la publication à ce vendredi 5 janvier.

L’ancien conseiller stratégique de Trump, Steve Bannon, a aussi reçu une lettre. Dans celle-ci, les avocats de Trump le menacent d’engager des poursuites contre lui parce que Bannon aurait violé une clause de confidentialité qui figurait dans son contrat.

Selon la Maison Blanche, le livre contient plusieurs mensonges et Trump a refusé au moins vingt demandes de Wolff pour avoir un entretien avec lui. Par exemple, Wolff écrit que personne n’avait réellement l’intention de remporter les élections dans l’équipe Trump. Trump lui-même se serait présenté parce qu’il envisageait de lancer une chaîne de télévision, et que son ami de longue date, Roger Ailes, qui dirige Fox News, lui avait suggéré qu’une campagne présidentielle était un tremplin idéal pour ce type de projet.

Il ne connaissait même pas l’ancien président  républicain de la Chambre des représentants
des États-Unis, John Boehner. Melania Trump aurait éclaté en sanglots lorsqu’elle aurait appris que son mari avait remporté l’élection. « Et pas de joie » …, écrit Wolff.

La Secrétaire de presse de la Maison Blanche, Sarah Sanders, a jugé que le livre était « Des immondices d’un auteur dont personne n’avait entendu parler avant».

Elle exhorte la publication d’extrême droite Breitbart à rompre ses liens avec Steve Bannon. Mais c’est une chose délicate. Parce que si le site laisse tomber Trump, alors il doit se trouver une nouvelle identité.

La milliardaire Rebekah Mercer, qui soutenait Breitbart financièrement, a annoncé qu’elle et son père allaient stopper leur financement, à la suite du scandale suscité par les révélations de Bannon.

Mais ce dernier l’aurait déjà remplacée, et il semble avoir noué des liens avec un milliardaire chinois, Miles Kwok, aussi connu sous le nom de Guo Wengui. Bannon lui-même envisagerait de se porter candidat à la présidence en 2020.

Un intérêt massif pour le livre

Le livre devrait être un grand succès. Wolff prétend détenir des douzaines d’heures d’enregistrement sur bandes, y compris des déclarations les plus controversées publiées dans son livre. Wolff était parvenu à se ménager un accès exceptionnel à l’aile ouest de la Maison Blanche. C’est dans cette aile que Trump et son équipe ont leurs bureaux. Il a passé des heures avec Bannon, l’ancien chef de cabinet Reince Priebus et son adjointe Katie Walsh.

Trump: « Je ne parle pas avec Bannon »

Trump a fait peu de commentaires sur les révélations au cours des dernières 24 heures. Il a seulement dit qu’il ne parlait plus à Steve Bannon.

Show More
Close
Close