Pourquoi il est probable que le Mexique devra payer le mur de Trump

Le président du Mexique Enrique Peña Nieto a annulé jeudi la réunion qui était prévue la semaine prochaine avec le président américain Donald Trump.

Cette décision a été prise peu après l’annonce de Trump sur Twitter qu’au cas où les Mexicains refusaient de payer pour le mur que le président américain veut faire édifier à la frontière sud des États-Unis, la réunion n’aurait absolument aucun sens.

Dans un bref message vidéo posté sur Twitter, Peña Nieto déplore la construction du mur « qui nous séparera, plutôt que de nous unir. Le Mexique accorde le respect et exige de l’avoir en retour, parce que nous sommes une nation souveraine ».

Les exportations mexicaines

Mais lorsque l’on regarde les chiffres des exportations du Mexique, on comprend que le pays est confronté à un dilemme compliqué. Près de 73% de ce qui a été exporté en 2014 (soit une valeur de 401 milliards de dollars) l’ont été aux Etats-Unis. Le Canada est le second gros client étranger,  avec 6,1% des exportations mexicaines.

En comparaison, les plus gros clients étrangers pour les produits belges sont respectivement l’Allemagne (16,8%), la France (15,2%) et les Pays – Bas (11%).

Screenshot 2017-01-26 14.27.14

Taxes à l’importation

Cette dépendance du Mexique à l’égard des Etats Unis est telle qu’il suffit que Trump décide d’introduire des droits de douanes dans certains grands secteurs industriels pour ruiner l’économie mexicaine.

Il peut aussi utiliser les immigrants mexicains vivant illégalement aux États-Unis comme levier.

Gaspard Estrada de l’Observatorio Político de América Latina y del Caribe (Opalc) rappelle que «Le Mexique est un pays qui prélève peu d’impôt, la baisse du prix du baril a fait chuter les ressources de l’Etat et le gouvernement a du mal à financer la dette… Ses fondamentaux économiques commencent sérieusement prendre l’eau ».

Les chances que Donald Trump apporte une solution semblent assez faibles.

Selon Sean Spicer, le porte-parole de la Maison Blanche, dans un premier temps, Trump prévoit d’augmenter de 20% la taxe sur les marchandises en provenance du Mexique pour financer la construction du mur sur la frontière sud.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close