EconomieTech

Le Megapack de Tesla est le ‘game-changer’ absolu

Le constructeur américain de voitures électriques Tesla a mis au point le Megapack, une méga-batterie pouvant alimenter en électricité une ville comme San Francisco pendant six heures.

En 2016, Tesla a fait son entrée dans la presse mondiale avec un projet pilote dans le Pacifique. Ensuite, 60 Powerpacks ont été installés sur l’île de Ta’u, une des îles Samoa. Seulement 800 personnes vivent sur Ta’u, et cette année-là ils ont échangé les installations diesel qui alimentent l’île contre 5.328 panneaux solaires de SolarCity (une société qui a fusionné avec Tesla la même année). En outre, 60 Powerpacks stockent le surplus d’électricité pendant les heures creuses pour une utilisation ultérieure. L’île a ainsi pu garantir une demande d’électricité accrue pendant les heures de pointe sans que le prix de revient n’augmente de manière disproportionnée.

Tesla poursuit maintenant sa success story avec la version industrielle du Powerpack, le Megapack.

Le Megapack est une méga-batterie qui stocke et libère la surproduction aux heures de pointe

La plupart des réseaux d’électricité dépendent aujourd’hui de « peaker points » (‘centrales d’appoint’). Ce sont des centrales qui sont utilisées aux heures de pointe. Ce sont généralement les centrales électriques alimentées au gaz qui fournissent cette électricité. Avec la méga batterie Megapack, c’est du passé. Le Megapack est une alternative durable au stockage traditionnel, qui absorbe la surproduction d’énergie éolienne et solaire et la libère plus tard au moment de la consommation maximale.

Un tel Megapack peut stocker 3 MWh de puissance avec une puissance de 1,5 MW. Selon Tesla, cela suffit pour alimenter chaque maison de San Francisco (800 000 habitants) pendant six heures. Le Megapack prend également 40 % moins d’espace qu’une usine à gaz conventionnelle et peut être assemblé 10 fois plus rapidement que d’autres solutions de stockage alternatives. L’objectif est d’utiliser le Megapack pour les services publics ou les grands acteurs industriels.

Tesla a testé la technologie du Megapack dans une énorme installation expérimentale en Australie. La première année, pas moins de 36 millions d’euros ont été économisés sur la facture d’électricité.

Powerwall et Powerpack

Tesla disposait déjà de deux batteries qui stockent l’énergie : la batterie domestique Powerwall, destinée à un usage résidentiel, et le Powerpack, destiné à un usage professionnel. Maintenant, il faut ajouter le Megapack à usage industriel.

Le Powerwall et le Powerpack ont ​​généré un chiffre d’affaires de 330 millions d’euros au cours du dernier trimestre. Certes, une infime partie du chiffre d’affaires total du constructeur de véhicules électriques. Ce total s’élèvait à 5,7 milliards d’euros.

Le nombre de Powerwalls augmente rapidement. Il y en aurait déjà 50 000 en service. L’énergie produite par ces systèmes a augmenté de 81 % au cours du dernier trimestre.

Tags
Show More
Close
Close