Economie

L’OCDE qualifie pour la première fois le vieillissement de «risque global» : une population vieillissante et très peu de jeunes

On constate qu’une grande partie de la population vit plus longtemps et que la population active diminue. Mais j’irais même jusqu’à dire que le G20, en particulier, vieillit plus rapidement. » Il s’agit d’une déclaration d’Angel Gurria, secrétaire général de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques). Par G20, Gurria englobe les 20 plus grandes économies du monde, ce qui inclut bien sûr l’UE. Ensemble, les membres du G20 représentent environ 90 % du PIB mondial, 80 % du commerce mondial (y compris le commerce intra-UE) et les deux tiers de la population mondiale.

Le fait que certains de ces pays connaissent des difficultés démographiques n’est pas nouveau. Mais c’est la toute première fois que l’OCDE mentionne le vieillissement comme un risque mondial.

L’exemple du Japon (« Un type de société dont les contours n’ont été envisagés que dans la science fiction ») est probablement le plus frappant, mais l’Allemagne, l’Italie, la Chine et l’Europe de l’Est sont également confrontées à d’énormes défis. Les 10 pays à la contraction la plus rapide sont tous situés en Europe de l’Est.

Vieillissement : il est minuit moins cinq

Le monde riche commence à se rendre compte qu’il est minuit moins cinq ; les politiciens restent les bras croisés et observent comment de plus en plus de populations résistent à une immigration massive malgré le vieillissement rapide de la population. Pourtant, l’immigration de masse s’avérera l’option la plus facile si l’on veut que la prospérité actuelle se perpétue et s’étende.

Parce que seule une population croissante peut payer pour des systèmes de retraite qui sont sous pression en raison de cette réalité inquiétante : nous vivons de plus en plus longtemps, nous avons de moins en moins d’enfants et nos économies se développent de plus en plus lentement. Cela signifie qu’en fin de compte, nous aurons trop peu de travailleurs pour payer les pensions et les soins de santé de nos personnes âgées.

Pour chaque retraité, il y a aujourd’hui moins de quatre actifs aux États-Unis. Il y en a trois en Europe et deux au Japon. Selon les Nations Unies, d’ici 2050, 7 pays d’Asie, 24 pays européens et 4 pays d’Amérique latine compteront moins de deux actifs par retraité.

« L’Afrique est l’événement le plus important de l’histoire de l’humanité »

Les chances que certains pays réussissent encore à inverser ce suicide démographique sont limitées.

  • Dans les pays riches, les femmes ont moins d’enfants grâce à l’émancipation et à l’introduction des contraceptifs. Par conséquent, la plupart des pays occidentaux sont actuellement loin du taux de remplacement de 2,1 enfants par femme. En moyenne, les femmes en Europe ont 1,6 enfant. Dans l’ensemble, le taux de natalité a été réduit de moitié depuis 1960, passant de 5 à 2,5 .
  • La population en Europe et en Asie de l’Est continuera de diminuer d’ici 2050, tandis que l’hémisphère occidental continuera de croître et que la population africaine va probablement exploser. Déjà en 2017, le politicien français Jean-Louis Borloo avait qualifié l’Afrique « d‘événement le plus important de l’histoire de l’humanité « . « Un continent qui est passé de 250 millions d’habitants au moment des indépendances à 1,2 milliard aujourd’hui. Qui dans 30 ans, sera à 2,5 milliards d’habitants. Est-ce que vous imaginez ce que ça représente ? 25 % de l’humanité, 40 % des moins de 20 ans. »
  • Ce sont également les économies émergentes qui risquent d’être les plus touchées par le changement climatique. Une étude récente montre que 2 métropoles africaines sur 3 sont menacées par le changement climatique. Il en résultera inévitablement des tensions politiques qui, à leur tour, risquent de provoquer l’exode de la population souhaitant se rendre dans les pays riches.
Jack Taylor / Getty Images

3 solutions pour le vieillissement de la population… toutes controversées

Pour résoudre le problème du vieillissement, il existe trois voies d’action, toutes très controversées :

  1. Assouplir les règles d’immigration et laisser entrer les gens provenant de pays où la population augmente encore.
  2. Remplir nos pays de robots pouvant être utilisés dans le secteur de la santé.
  3. Faire en sorte que les gens travaillent plus longtemps. Ceci alors que plusieurs pays européens, sous la pression du populisme, s’efforcent d’abaisser l’âge de la retraite. En Italie, par exemple, le relèvement de l’âge de la retraite à 67 ans, qui a été introduit en 2011, a déjà été remis en cause par le gouvernement Conte.

Aucun pays ne semble préparé à cela aujourd’hui

Le fait que l’immigration reste un défi colossal a été amplement prouvé ces dernières années en Europe et aux États-Unis. Il n’y a certainement pas de pénurie de travailleurs dans le monde, mais ils ne sont pas dans les pays où ils sont le plus nécessaires. La résolution de ce problème sera l’un des plus grands défis politiques des années et décennies à venir.

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close