L’inquiétante menace des amas de détritus dans le Pacifique

La mer contient des tonnes de détritus presque impossibles à photographier, même avec un satellite. Par exemple, l’île entièrement composée de déchets située dans l’océan Pacifique et qui a déjà fait sonner l’alarme dans quelques pays, dont les Etats-Unis, car elle est située entre la côte est des USA et Hawaï.

Une expédition a été envoyée il y a peu dans cette zone pour mesurer la taille de cette île, surnommée le « Great Pacific Garbage Patch » (‘Grand paquet de détritus du Pacifique’), qui surpasse celle du Texas. L’embarcation est revenue le week-end dernier à San Francisco (Etats-Unis), avec un énorme chargement de résidus en plastique et d’objets de toutes sortes, comme des filets de pêche, des seaux, des flotteurs et de nombreuses pièces de plastique non-identifiées.

Pour l’heure, un projet de nettoyage, appelé The Ocean Cleanup, a été lancé. Il est dirigé par Boyan Slat, qui assure être en mesure de commencer le nettoyage en 2020, en espérant qu’il ne soit pas trop tard. Ce projet prévoit la construction, en plein milieu du Pacifique, d’une barrière de 96 kilomètres qui pourrait arrêter un grand pourcentage des résidus voyageant dans l’océan.

Ce sont les courants du Pacifique Nord qui entraînent les résidus d’un côté à l’autre. Le plus difficile sera de déterminer exactement de quels points du monde ils proviennent, et d’établir des lois mondiales en vue de commencer à corriger les causes de cette importante pollution environnementale.(La tortue marine en photo, appelée Mae West, a été trouvée lors d’une expédition de l’Algalita Marine Research Foundation en Juin 2000 sur le « Great Pacific Garbage Patch ». La croissance de sa carapace a été entravée par un anneau de plastique, conduisant à cette monstrueuse déformation)

Show More
Close
Close