L’Ex-CEO de Citigroup : 1 million d’emplois supprimés dans le secteur bancaire européen

L’ex-CEO de Citigroup, Vikram Pandit, affirme que sur les 5 prochaines années, un emploi sur 3 devrait être supprimé. Cela implique qu’un total de 1 million de personnes devraient perdre leur emploi dans le secteur bancaire en raison de la robotisation. Selon Pandit, qui a présidé la banque américaine jusqu’en 2012, les procédures du secteur bancaire peuvent être simplifiées par des robots. Dans une interview accordée à Bloomberg, il a expliqué que emplois dans des services de back-office devraient être rapidement automatisés.Sa prédiction ne fait que confirmer un rapport de Citigroup publié en mars 2016, dans lequel la banque avait estimé que 30 % des emplois bancaires disparaîtraient entre 2015 et 2025, principalement en raison de l’automatisation dans le secteur de la banque de détail. Citigroup concluait que 770.000 emplois bancaires allaient disparaître aux États-Unis, et près d’un million en Europe.

Dans les autres secteurs

Une enquête menée par le groupe de services en ressources humaines Acerta auprès de 469 CEO et membres de conseils d’administration d’entreprises de notre pays, montre que 8 chefs d’entreprise sur 10 pensent qu’ils pourront supprimer plus de 5 % des emplois de leur entreprise grâce à la numérisation.47 % des employeurs estiment que l’impact de la robotique se manifestera d’ici 3 à 5 ans. Les CEO spéculent que cet impact sera le plus grand dans l’industrie (42 %), suivie de la banque et de l’assurance (38 %) ainsi que des services (35 %). 47 % pensent que l’impact de la 4e révolution industrielle se fera sentir d’ici 3 à 5 ans dans leur organisation, et 41 % pensent que cela surviendra dans plus de 5 ans.Selon les chefs d’entreprises belges, ce seront à la fois les cadres (3 %), le personnel administratif (21 %), le personnel de production (25 %) comme les ouvriers (16 %) qui en seront affectés.

Show More
Close
Close