Economie

L’Espagne en perte de touristes ?

Les fortes chaleurs de cette année auraient découragé et incommodé les touristes. Faut-il se préparer à un changement des tendances ces prochaines années ?

L’Espagne est une destination touristique incroyablement populaire, la destination « soleil et plage » par excellence où affluent des millions de touristes de l’Union européenne et d’ailleurs.

Mais selon les derniers chiffres de l’INE (Institut National des Statistiques), le nombre de touristes sur la période de janvier à août 2018 a diminué de 4,9% par rapport à la même période en 2017, ce qui représente la plus forte baisse enregistrée depuis 2010.

Cette diminution est toutefois à nuancer : elle arrive après une année record en 2017 en terme de nombre de touristes et de leurs dépenses.

Pourquoi moins de touristes cette année ?

Mais tout de même, pourquoi moins de touristes cette année ?

Pour le quotidien La Vanguardia, la raison se trouve du côté du thermomètre : les fortes chaleurs de cette année auraient découragé et incommodé les touristes.

Cité par le quotidien, Eduardo Parra, président de l’Association espagnole des experts du tourisme, estime qu’il faut se préparer à un changement des tendances ces prochaines années : « des pays comme la Croatie, la Suède, la Grande-Bretagne, le Canada ou la Norvège vont bénéficier de plus d’heures de soleil et de températures plus élevées et donc les touristes iront là-bas ». De plus, des pays tels que la Turquie et l’Egypte sont de nouveau des destinations prisées après les préoccupations en matière de sécurité des années précédentes.

Pour Javier Martín-Vide, professeur et coordinateur du Groupe d’experts sur le changement climatique de Catalogne, tout ne va pas si mal pour le tourisme : “Nous nous sommes toujours plaints que les touristes se concentraient en juillet et août. Avant, en octobre, nous mettions une veste, aujourd’hui, nous sommes en manches courtes. Cet aspect peut favoriser le tourisme”.

Show More
Close
Close