Economie

Les ventes de voitures chinoises sont en baisse

Les ventes de voitures chinoises pourraient connaître une croissance faible à négative au cours des trois prochaines années, a déclaré un responsable de la plus grande association industrielle du pays. Les ventes ont chuté pour le quatorzième mois consécutif. Les véhicules dits à énergies nouvelles ont également connu un déclin pour le deuxième mois consécutif.

La Chine a vendu 1,96 million de voitures en août. Cela représente une diminution de 6,9% par rapport à la même période de l’année dernière. Cette baisse fait suite à des baisses respectives de 4,3% en juillet et de 9,6% en juin. Pour l’ensemble de l’année, l’Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM) table sur la vente de 26,88 millions de voitures, soit une diminution de 5% par rapport à l’année dernière.

Incertitude

« Les ventes au second semestre devraient s’améliorer », a déclaré Shi Jianhua, haut responsable de la CAAM. Ces faibles perspectives de croissance se doivent à la faible confiance des consommateurs, au ralentissement économique du pays et aux tensions commerciales avec les États-Unis.

Il y a à peine trois ans, les constructeurs automobiles connaissaient une croissance annuelle à deux chiffres. Cependant, l’année dernière, la situation a changé. Ensuite, un ralentissement s’est produit avec la première contraction annuelle depuis les années 1990.

Les ventes de voitures durables ont chuté de 15,8% en août. Une baisse de 4,7% avait déjà été enregistrée en juillet, la première depuis janvier 2017. Les ventes de véhicules neufs ont augmenté de près de 62% l’an dernier, alors même que le marché de l’automobile s’était contracté.

Subventions

« En raison de la réduction des subventions sur les véhicules à énergies nouvelles, les ventes de véhicules ont continué à chuter », a déclaré Chen Shihua, secrétaire général adjoint de la CAAM.

L’organisation espère pouvoir vendre cette année 1,5 million de voitures à énergies nouvelles. Il s’agit d’une baisse par rapport aux prévisions précédentes de 1,6 million.

« Le gouvernement chinois a pris un certain nombre de mesures pour atténuer l’impact du différend commercial avec les Etats-Unis », ont déclaré les porte-parole. « Nous espérons que ces mesures favoriseront la consommation de voitures en Chine. »

La baisse prolongée des ventes a amené les constructeurs automobiles locaux tels que Geely Automobile Holdings Ltd et Great Wall Motor Co Ltd à réduire leurs attentes en termes de ventes et de bénéfices. La baisse a également incité certains grands noms mondiaux, dont Peugeot à fermer des usines et à ajuster leurs effectifs. Les constructeurs automobiles étrangers tels que Daimler et Tesla ont ajusté leurs prix sur le marché chinois.

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close