Economie

Les traders accros au Bitcoin peuvent maintenant aller faire une cure dans un centre de désintoxication en Écosse

Le Bitcoin fluctue très rapidement. Cela amène les traders à scruter les moindres mouvements de la cryptomonnaie de manière obsessionnelle et à développer une véritable addiction. C’est pour cette raison que le Castle Craig Hospital a décidé d’ouvrir une section pour traiter ce problème.

Situé en Écosse, le Castle Craig Hospital est un centre spécialisé dans la lutte contre les addictions. Il traite les problèmes liés à l’alcool, aux drogues, au sexe ou encore aux jeux de hasard. Récemment, il vient d’ouvrir une nouvelle section pour traiter une nouvelle forme d’addiction: celle au Bitcoin. La cryptomonnaie fluctue très rapidement car elle n’est basée sur aucun actif réel. Et comme le Bitcoin fluctue très fort, les traders observent le cours de manière obsessionnelle minute par minute. Résultat, cela entraîne de grosses périodes d’euphorie mais aussi d’angoisse.

Fuite en dehors des réalités

Les accros au Bitcoin ont un comportement un peu semblable à celui des personnes dépendantes au jeu. L’hôpital va donc mettre en place un traitement similaire à celui des patients qui ont une addictions aux paris. Et certains traitements seront dirigés par Tony Marini, un ancien drogué et accro au jeu. Il mise sur l’introduction d’une structure de vie pour  combattre les addictions. « Je vois le trading de cryptomonnaies comme un moyen pour les gens d’échapper à eux-mêmes, d’aller dans un autre monde, parce qu’ils n’aiment pas le monde dans lequel ils se trouvent ».

En 2017 par exemple, la valeur du Bitcoin est passée de 1.000 à 20.000 dollars. Une enquête a été ouverte par les juges aux États-Unis afin de voir ce boom n’a pas été causé par une manipulation de la valeur des cryptomonnaies.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close