Economie

Les Saoudiens prévoient 30 millions de participants au pèlerinage d’ici 2030

Le responsable de la planification et de la stratégie du ministère du Hajj et de la Omra, Dr. Amr Al-Maddah, a déclaré que son ministère cherchait à délivrer 10 millions de visas pour la saison du pélérinage de cette année. Dans les années à venir, le nombre de pélerins devrait augmenter considérablement. D’ici 2021, le nombre de pélerins devrait être de 15 millions et d’ici 2030, de 30 millions, a déclaré le ministre.

Selon Al-Maddah, l’Arabie saoudite dispose d’une capacité suffisante pour gérer cette quantité. Le ministère du Hajj et de la Omra souhaite en outre supprimer les obstacles pour les entreprises offrant des services aux pèlerins.

Voie électronique

Le tourisme islamique devrait connaître une croissance particulièrement forte. Cela s’applique également aux pèlerinages dans le cadre d’événements religieux tels que le hajj ou l’umrah. Le nombre de pèlerins étrangers participant à ces activités est en augmentation constante. Le ministre Amr Al-Maddah a toutefois souligné que l’Arabie saoudite était parfaitement capable de faire face à cet afflux.

En outre, le gouvernement saoudien souhaite également avoir recours de manière intensive aux plate-formes électroniques. « Les visas seront délivrés par voie électronique sans qu’il soit nécessaire de se rendre dans les ambassades et les consulats pour les obtenir », a-t-il déclaré..

« Nous travaillons avec une plate-forme de réservation centrale », a précisé le ministre. « La plate-forme centrale de réservation est un moteur qui sert de lien entre tous les fournisseurs de services Omra, notamment en ce qui concerne l’hébergement, la réception, le transport, les expériences et les voyages culturels associés aux plates-formes de réservation en ligne telles que Agoda, Booking, Musafir, etc. »

Ces services sont accessibles aux pèlerins en Arabie saoudite et à l’étranger. Les pèlerins peuvent donc utiliser des plates-formes fiables auxquelles ils sont habitués.

Informations

« Le ministère veillera à ce que toutes les offres respectent les normes et les exigences réglementaires en vigueur », a expliqué Al-Maddah. « Cela garantira également que le ministère reçoive des informations correctes sur les pèlerins. »

Les pèlerins se verront attribuer un numéro de référence lorsqu’ils achèteront un forfait sur ces plates-formes en ligne. Cela leur permettra d’obtenir un visa électronique sans avoir besoin de se rendre dans les ambassades et les consulats.

Dans certains cas, les pèlerins devront se rendre dans les ambassades et les consulats, mais la plupart des demandeurs pourront compléter leurs procédures par voie électronique. Les pèlerins devront accéder à des plates-formes en ligne telles qu’Agoda, Booking, Holiday Inn ou Maqam, et sélectionner le forfait approprié proposé par les voyagistes et les entreprises de la Omra. Ils pourront concevoir leur propre programme. Une fois ces programmes complétés, ils peuvent entrer leurs données et leurs détails de paiement en ligne pour recevoir le numéro de référence et obtenir immédiatement le visa électronique.

Pour faciliter l’accueil des pèlerins, le gouvernement saoudien a déjà déployé un train à grande vitesse entre les villes saintes de La Mecque et de Médine. Les autorités veulent pouvoir suivre le mouvement des masses grâce à l’installation de plusieurs centaines de capteurs.

Le tourisme hajj génère environ 12 milliards de dollars de revenus par an en Arabie saoudite. Cependant, ce montant devrait augmenter significativement dans les années à venir. Chaque musulman est obligé de faire un pèlerinage à la Mecque au moins une fois dans sa vie.

Tags
Show More
Close
Close