EconomieTech

Les robots sont la solution pour le sale boulot

Dans l’industrie, les robots semblent être la solution pour la réalisation de tâches particulièrement pénibles. Plusieurs sociétés forestières suédoises ont ainsi créé de nouveaux emplois qu’elles ne demanderaient jamais de réaliser à un humain et qu’elles délèguent à l’intelligence artificielle.

Le fabricant d’emballages BillerudKorsnas AB a été l’une des premières entreprises suédoise à avoir recours à l’intelligence artificielle pour l’analyse de milliers de diagrammes afin de déterminer le temps nécessaire pour cuire les copeaux de bois avant qu’ils ne soient transformés en pâte. Il s’agit bien entendu d’un processus qui peut être effectué manuellement. Toutefois, il est difficile de trouver un travailleur qui serait prêt à passer une journée entière à surveiller de tels graphiques.

Avantages

« Une machine peut analyser d’énormes quantités de données et trouver des modèles alors que nous trouverions cette tâche trop ennuyeuse », a déclaré Olle Steffner, directeur de la gestion de la propriété intellectuelle. « Des tâches telles que la surveillance des processus ou l’analyse des diagrammes ne manqueront à personne. Nous avons besoin de notre personnel pour autre chose. »

« L’utilisation de l’intelligence artificielle pour des tâches aussi banales pourrait être très bénéfique. Les principaux avantages sont la possibilité de remplacer le travail manuel coûteux par l’automatisation et de réduire le temps nécessaire à la maintenance des machines utilisées dans le processus de fabrication », explique Joakim Wahlqvist, spécialiste qui développe des solutions d’IA pour le cabinet de conseil Sogeti. « Les entreprises peuvent également utiliser l’IA pour améliorer leurs processus de fabrication, comme le fait BillerudKorsnas. »

Développements

Les entreprises forestières suédoises constituent le dernier exemple d’une industrie qui utilise l’intelligence artificielle pour réduire les coûts et augmenter les profits. Les banques du pays développent des conseils et des services robotiques à la clientèle, tels que les chatbots, et le géant de la mode, Hennes & Mauritz AB, utilise l’IA et le big data pour prévoir les tendances et optimiser sa chaîne logistique.

Le cabinet de conseil Sogeti a développé avec Sveaskog AB, la plus grande entreprise forestière de Suède, des algorithmes capables de détecter les traces d’attaques de dendroctones de l’épinette sur des photos satellites de forêts. Dans le pire des scénarios, l’épidémie de dendroctone de l’épinette, virus le plus destructeur, menace de détruire une quantité de bois d’une valeur de 6 milliards de couronnes suédoises (622 millions de dollars) cette année. L’IA pourrait devenir l’une des défenses les plus efficaces contre le virus.

« Vous pourriez acquérir les mêmes connaissances en chaussant une paire de bottes et en marchant dans la forêt pour vérifier par vous-même, mais l’IA vous aide à obtenir ces données sans le coût d’un travail manuel important », a déclaré Wahlqvist.

Papier

Stora Enso Oyj, l’un des plus grands fabricants de papier et d’emballages d’Europe, a trouvé une autre application pour l’IA. Il s’agit d’enseigner à un algorithme à identifier les risques dans les très nombreux contrats qu’il gère, ce qui libére du temps pour les avocats.

Selon Olle Steffner de BillerudKorsnas, le développement récent d’une technologie informatique moins chère et de capteurs plus sophistiqués rend la technologie plus accessible à l’industrie forestière. La société intensifie ses efforts dans un programme de deux ans qui examinera tous ses processus et évaluera les domaines dans lesquels les robots peuvent être efficaces.

« Nous avons maintenant les connaissances nécessaires pour déterminer les domaines où les problèmes peuvent être résolus par l’intelligence artificielle », a déclaré Steffner

Tags
Show More
Close
Close