EconomiePolitique

Les milliardaires américains réclament un impôt sur la fortune

Les États-Unis devraient introduire un impôt sur la fortune afin de remédier aux inégalités de revenus, et de promouvboir la santé publique. Il permetrait aussi de collecter les fonds nécessaires à la lutte contre le changement climatique. C’est la teneur d’un courrier adressé par un collectif d’Américains fortunés aux candidats à la prochaine élection présidentielle.

Cette lettre a été signée par dix-neuf milliardaires de secteurs aussi divers que l’immobilier, la finance ou encore la technologie par exemple. On y retrouve le philanthrope américano-hongrois George Soros, l’héritière de la firme de divertissements Abigail Disney (photo ci-dessus), l‘un des cofondateurs de Facebook, Chris Hughes et l’actrice philanthrope Liesel Pritzker Simmons, héritière du groupe marmon, qui possède notamment la chaîne d’hotels Hyatt.

« L’Amérique que nous voulons »

« Nous vous écrivons pour demander à tous les candidats à la présidence, qu’ils soient républicains ou démocrates, de soutenir un impôt modéré sur la fortune des dix pour cent d’Américains les plus riches, soit le dixième du 1% des Américains les plus riches. Le prochain dollar des nouvelles recettes fiscales devrait provenir des plus fortunés, et non des Américains à revenu moyen ou faible. »

Liesel Pritzker Simmons, la plus jeune des signataires (35 ans), affirme que les couches les plus riches de la population sont largement à l’origine des problèmes et devraient donc être imposées. D’après elle, les signataires pensent qu’il est important qu’ils signalent qu’ils seraient favorables à une telle taxe, et même, qu’ils souhaiteraient qu’elle se matérialise, afin « d’aboutir à l’Amérique que nous voudrions voir ».

3000 milliards de dollars

Les signataires espèrent pouvoir déclencher un débat avec les différents candidats à la présidence pour 2020. Ils soutiennent également que l’introduction d’un impôt sur la fortune devrait faire partie des débats électoraux.

Les candidats démocrates à la présidence Elizabeth Warren, Pete Buttigieg et Beto O’Rourke soutiennent l’idée. Warren a elle-même déjà proposé une taxe de 2 % sur les actifs des super-riches détenteurs d’un patrimoine d’au moins 50 millions de dollars. Elle propose également de soumettre les milliardaires à un impôt supplémentaire de 1 %. On estime qu’une telle taxation générerait près de 3000 milliards de dollars de recettes fiscales supplémentaires sur une période de dix ans.

Une mesure inconstitutionnelle

Néanmoins, tous les démocrates n’y sont pas favorables. Certains soulignent qu’il serait difficile d’évaluer objectivement la valeur du patrimoine, en particulier lorsqu’il comprent des œuvres d’art, des bijoux et des actifs immobilisés. D’autres craignent qu’une telle taxe ne soit inconstitutionnelle. En effet, la loi américaine ne prévoit de taxer que les revenus, et non les actifs tels que l’immobilier, par exemple.

Certains des signataires de la lettre mettent en garde depuis un certain temps contre les inégalités croissantes. Dans son livre Fair Shot, Chris Hughes réclamait déjà une augmentation des impôts pour les citoyens les plus fortunés. Abigail Disney critique également la montée des inégalités, et a jugé indécent le salaire annuel de 65,6 millions de dollars de Bob Iger, le CEO de Disney.

Tags
Show More
Close
Close