EconomiePolitique

Les juifs allemands devraient s’abstenir de porter la kippa

Felix Klein, le commissaire allemand à l’antisémitisme a mis en garde les Juifs contre les dangers potentiels qu’implique le port de la kippa traditionnelle dans un contexte de hausse des agressions anti-juives.

Selon le ministère de l’Intérieur allemand, les crimes antisémites ont augmenté de 20% en 2018. Dans neuf cas sur dix, l’extrême droite serait responsable de cette violence.

Internet et médias sociaux

« Je ne peux pas conseiller aux Juifs de porter la kippa partout en Allemagne, tout le temps », a souligné Felix Klein. « Malheureusement, j’ai dû changer d’avis à ce sujet par rapport au passé. » Le poste de Klein a été créé l’année dernière., « La levée des inhibitions et le manque de considération en hausse dans la société sont des facteurs de l’incidence croissante de l’antisémitisme« , a-t-il encore déclaré.

« Internet et les médias sociaux ont largement contribué à cela, tout comme les attaques constantes contre notre culture de la mémoire », a souligné M. Klein.

Les commentaires de Klein font écho aux récents commentaires de Claudia Vanoni, la plus grande experte juridique allemande en matière d’antisémitisme. « L’antisémitisme a toujours été présent en Allemagne. Mais je pense que récemment, il est devenu plus fort, plus agressif et plus flagrant », a expliqué Vanoni. « Il s’agit d’un problème profondément enraciné dans la société allemande. »

AfD

Vanoni a souligné que la prolifération des plates-formes en ligne permettait aux personnes d’exprimer leurs opinions extrémistes sans inhibitions tout en se cachant derrière des écrans. « Cela a sans aucun doute contribué à une hausse du nombre de cas », a expliqué l’experte juridique.

L’arrivée au parlement du parti d’extrême droite Alternative für Deutschland (AfD), dont les dirigeants remettent en question ouvertement la culture de l’expiation allemande pour les atrocités de la Seconde Guerre mondiale, a également participé au changement d’atmosphère. L’arrivée de plus d’un million de demandeurs d’asile, dont beaucoup sont originaires de pays musulmans tels que la Syrie, l’Afghanistan et l’Irak, a également joué un rôle.

Felix Klein a reconnu que l’extrême droite avait une responsabilité majeure dans la majorité des crimes antisémites. Toutefois, selon lui, le problème est plus complexe. Selon le commissaire, certains musulmans sont également influencés par les messages de certaines chaînes de télévision « qui transmettent une image épouvantable d’Israël et des Juifs ».

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close