EconomieTech

Les jours de la domination technologique des Etats-Unis sont comptés

L’Inde et la Chine devraient dépasser les Etats-Unis en tant que centres d’innovation technologique d’ici 2035. La balance des pouvoirs économiques devrait se tourner vers les nouvelles économies, indique un rapport de l’agence de presse Bloomberg, basé sur un sondage auprès de plus de deux mille dirigeants d’entreprise dans le monde.

En outre, l’étude a également révélé que les professionnels des affaires des pays émergents sont plus optimistes quant à l’avenir que leurs pairs des économies développées.

Opportunités

Les dirigeants d’entreprise des pays émergents sont convaincus du rôle que pourrait jouer la technologie dans l’économie et les affaires. Les répondants d’Afrique du Sud, d’Egypte et d’Arabie saoudite font preuve d’un enthousiasme plus important. .

« Les pays en développement en général considèrent la technologie davantage comme une opportunité tandis que le monde développé la voit comme une menace », a souligné Andrew Browne, directeur de la rédaction du Bloomberg New Economy Forum.

Par ailleurs, le conservatisme des chefs d’entreprise chinois a surpris les enquêteurs. Ils semblent moins convaincus que leur pays et l’Inde dépasseront les États-Unis sur le plan technologique. Un peu plus du tiers des personnes interrogées ont déclaré que Beijing serait la première ville technologique du monde d’ici 2035.

Plus de la moitié des personnes interrogées pensent que la Chine et l’Inde auront pris le leadership du marché automobile d’ici quinze ans. En outre, il existe un consensus général important parmi les répondants sur le fait que si une guerre mondiale devait avoir lieu, il s’agirait probablement d’une cyberguerre.

Changement climatique

Par ailleurs, une majorité de sondés estiment que l’humanité sera en mesure de parer à la menace de l’intelligence artificielle sur le marché du travail. Même si technologie éliminera un certain nombre de professions manuelles, une majorité de répondants pensent que l’apprentissage tout au long de la vie peut atténuer cette menace.

La plupart des professionnels des affaires du monde entier s’accordent pour dire que d’ici 2035, nous atteindrons le point de non retour sur le changement climatique. Un nombre considérable de répondants sont convaincus que le premier pays de basse altitude aura été rayé de la carte d’ici 15 ans.

Enfin, de nombreux chefs d’entreprise estiment que les voitures partagées autonomes seront plus courantes que les voitures individuelles traditionnelles d’ici 2035. Le rapport montre également que de plus en plus d’entre eux pensent que l’utilisation de l’argent comptant comme moyen de paiement aura largement disparu.

Tags
Show More
Close
Close