EconomieTech

Les jeunes utilisent maintenant YouTube pour connaître les actualités

Selon une étude récente, les jeunes se tournent maintenant vers la plate-forme de vidéos de Google, YouTube, pour se tenir au courant de l’actualité au lieu d’avoir recours aux organes de presse établis.

Plus de 75% des adolescents de 13 à 17 ans estiment que l’actualité est importante à leurs yeux. Toutefois, plus de la moitié d’entre eux consultent YouTube et les réseaux sociaux tels que Twitter et Facebook pour s’informer, indique une nouveau sondage de Monkey Survey et de Common Sense Media.

Médias visuels

Selon cette enquête réalisée auprès de plus de 1.000 adolescents, la majorité des jeunes préfèrent les médias visuels pour la consommation d’informations. Cependant, sur YouTube, 60% des adolescents accèdent à des nouvelles provenant de célébrités, d‘influenceurs et de personnalités. « Il s’agit d’un véritable sujet de préoccupation », a déclaré Michael Robb, directeur principal de la recherche chez Common Sense Media.

« Nous ne savons pas vraiment si ces influenceurs ou ces célébrités ont des normes et une éthique. Nous ne savons pas vraiment non plus quel type de nouvelles ils divulguent », a-t-il déclaré. « S’agit-il de sources objectives ou non ? Quelle est la fiabilité de leurs recherches ? Il y a une foule de choses que vous devez comprendre pour savoir si quelque chose est plus légitime. Je ne suis pas sûr que ce soit clair lorsque vous l’obtenez d’une célébrité, d’un influenceur ou d’une personnalité. »

Algorithmes

La moitié des adolescents disent regarder des vidéos qui se diffusent automatiquement ou qui leur sont recommandées en fonction de l’algorithme du site. Récemment, YouTube a été critiqué pour ses recommandations, notamment pour la création de vidéos graphiques mêlées à des contenus destiné aux enfants et pour la diffusion de messages haineux sur la plate-forme.

Néanmoins, les adolescents pensent que YouTube et d’autres sites de médias sociaux les aident à rester informés des événements actuels par rapport à d’autres sources. Seuls 41% des adolescents s’informent auprès des agences de presse imprimées et numériques, et 37% cherchent des informations à la télévision. Les jeunes reconnaissent cependant que les agences de presse sont plus fiables que les sources de médias sociaux. Moins de 40% des adolescents interrogés estiment que les médias sociaux et les influenceurs sont plus fiables.

Citoyens numériques

Common Sense Media, une organisation à but non lucratif qui vise à aider les familles dans leur approche aux technologies et aux médias, s’emploie à sensibiliser les adolescents à la consommation d’informations et au partage d’informations afin d’éviter la propagation d’informations erronées dans le cadre de leurs responsabilités en tant que citoyen numérique.

« Nous vivons dans un monde riche en médias et pauvre en temps, et les jeunes font défiler les contenus, aiment et partagent, et je pense que cela fait partie du problème : il suffit de ralentir, de réfléchir très attentivement à ce qu’ils voient et de savoir comment déterminer si quelque chose est crédible et si cela les aide à devenir de meilleurs citoyens numériques », a déclaré Kelly Mendoza, directrice des programmes d’éducation de Common Sense Media.

Tags
Show More
Close
Close