Economie

Les huîtres pourraient protéger Hong Kong contre l’élévation du niveau de la mer

Les huîtres pourraient aider à protéger les résidents de Hong Kong contre les effets du changement climatique, ont déclaré les responsables de l’association environnementale internationale Nature Conservancy. Selon les défenseurs de la nature, les récifs d’huîtres, qui peuvent atteindre une hauteur de trois mètres, pourraient agir comme une barrière pour ralentir les tempêtes et limiter les dommages dans les villages et les villes le long du littoral.

L’ostréiculture existe à Hong Kong depuis au moins sept cents ans. Nature Conservancy souhaite utiliser cette activité traditionnelle pour aider à protéger la zone contre les effets du changement climatique. Au cours des cinq à dix prochaines années, l’organisation souhaite réintroduire des millions d’huîtres à divers endroits de la région.

« A l’échelle mondiale, 80% des récifs d’huîtres ont été épuisés à cause des activités humaines, », a déclaré Joe Cheung Ho-yi, responsable de l’éducation à Nature Conservancy. « Des récifs entiers ont été creusés pour la fertilisation ou pour construire des logements. »

Inondations

Selon des calculs de la Climate Central, l’élévation du niveau de la mer causée par le changement climatique pourrait affecter 850.000 personnes à Hong Kong dans des zones qui pourraient être submergées d’ici la fin du siècle. « Même avec une élévation modérée du niveau de la mer, 1,3 million de personnes à Hong Kong pourraient être touchées par des inondations chaque année d’ici la fin du siècle », ont déclaré les chercheurs.

Boze Hancock, spécialiste maritime de Nature Conservancy, a déclaré que l’impact de l’élévation du niveau de la mer est généralement ressenti davantage lorsqu’il est associé à des événements extrêmes tels que des typhons, des ouragans ou des tsunamis. Par conséquent, cela entraîne des inondations plus destructrices et des dommages pour les communautés.

« Cependant, les biotopes marins peuvent jouer un rôle important », souligne Hancock. « Les récifs d’huîtres augmentent les frictions entre les vagues et le fond de la mer, ralentissant les ondes de tempête et créant une digue naturelle.”

Biodiversité

Les Pays-Bas expérimentent déjà une combinaison de récifs d’huîtres et de digues, utilisant ces récifs pour réduire les dommages causés aux digues artificielles.

Bien que les récifs d’huîtres naturelles puissent prendre plus de 1 000 ans, le processus peut être accéléré en créant une base en béton sur laquelle les larves d’huîtres pourront grandir. À mesure que les huîtres grandissent, les récifs peuvent également servir de filtres pour nettoyer l’eau contaminée.

Une seule huître pourrait nettoyer jusqu’à deux cents litres par jour en été. Les huîtres peuvent également améliorer la biodiversité des plaines vaseuses. A marée basse, ces filtres peuvent offrir un abri aux jeunes crabes et poissons.

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close