Les délivrances de permis d’armes à feu au Brésil augmentent de 378% en un an

[PICTURE|sitecpic|lowres]

La délivrance de licences d’armes au Brésil a augmenté de 378% en 2012 par rapport à l’année précédente, rapporte le quotidien espagnol El Paìs. Sur 31.500 permis délivrés, 60% concernent des civils brésiliens. En outre, plus des 60% des 50.000 meurtres commis en 2012 l’ont été avec une arme à feu et ce, même si depuis 2003, une loi encourage les personnes à rendre volontairement leurs armes.

Toutefois, beaucoup de travail reste à faire, selon le journal O Globo. Grâce au plan de désarmement de la population, 40.000 armes ont été récupérées dans les maisons des particuliers et ont été brûlées publiquement. Parallèlement, le nombre de meurtres pour 100.000 habitants est descendu de 29 à 20, ce qui constitue toujours le double de ce que l’ONU considère comme acceptable. Une mise à jour de la loi est donc nécessaire, explique le journal brésilien.

Parmi les principales causes de cette explosion de la vente d’armes au Brésil, l’insécurité grandissante dans les villes. En effet, de nombreux habitants de grandes villes telles que Rio ou Sao Paolo se sentent vulnérables sans armes. Enfin, de 1980 à 2010, le nombre d’homicides avec une arme à feu a augmenté de 346%, selon El Paìs qui cite les chiffres du Centre brésilien d’études latino-américaines.

Show More
Close
Close