Economie

Les cartels de la drogue mexicains prennent goût aux avocats

Quatre cartels de drogue mexicains cherchent actuellement à contrôler les entreprises d’avocats de l’Etat du Michoacán. Cet Etat produit plus de 80% des avocats mexicains.

Au Mexique, la valeur d’exportation annuelle de ce fruit, surnommé « l’or vert », est de 2,4 milliards de dollars.

Cartels en mutation

Les cartels mexicains sont en mutation. La nouvelle génération du cartel de Jalisco (CJNG), la Nueva Familia Michoacana, le cartel de Tepalcatepec et le cartel de Zicuirán sont tous impliqués dans cette nouvelle économie criminelle en croissance.

« Ce fruit représente une source de plus en plus importante de profits illicites dans le contexte d’une dynamique criminelle en mutation », explique le site InSight Crime.

En échange de leur protection, les cartels perçoivent une indemnité mensuelle de la part des producteurs d’avocats. Cette taxe est calculée par hectare cultivé ou par kilogramme exporté. Ceux qui ne peuvent pas payer sont enlevés ou tués. Par ailleurs, le vol d’avocat est devenu endémique. Au moins quatre camions d’avocats sont volés par jour dans l’Etat.

L’avocat, un business plus rentable que l’héroïne

Cette concurrence entre cartels a alimenté la vague de violence dont est actuellement victime l’Etat de Michoacán. En août 2019, 19 personnes ont été massacrées à Uruapan, le centre de l’industrie de l’avocat dans le Michoacán. Leurs corps ont été déposés à trois endroits autour de la ville.

Selon les autorités, cette violence est liée à la guerre territoriale opposant le CJNG et les Viagras, le bras armé de la Nueva Familia Michoacana. Ces cartes cherchent à contrôler les économies criminelles de la ville.

L’extorsion des producteurs des cultivateurs d’avocats n’est pas un phénomène nouveau au Mexique. Toutefois, cette activité criminelle est en hausse en raison de la rentabilité de ce secteur. Le Michoacán a longtemps été considéré comme le centre de la production d’héroïne au Mexique. Mais la montée des opioïdes de synthèse a fait chuter le prix de du pavot à moins du tiers de sa valeur en 2017. Par conséquent, les cartels de la drogue recherchent des sources de revenus alternatives.

La valeur de l’industrie de l’avocat au Mexique a quadruplé au cours de la dernière décennie en raison de sa popularité croissante aux États-Unis et en Europe. Les exportations d’avocats mexicains sur le marché américain ont augmenté de 16% entre 2018 et 2019.

Le CJNG utiliserait cette tactique pour financer son expansion depuis les années 1990. La Nueva Familia Michoacana serait entré dans ce business vers 2009. Face à de telles pratiques d’extorsion, des groupes d’autodéfense ont été mis sur pied dans l’Etat. Ils ont permis aux producteurs de bénéficier d’un certain répit. Cependant,, beaucoup de ces groupes ont eux-mêmes été infiltrés par des criminels, ce qui a rendu les entreprises locales à nouveau vulnérables.

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close